RSS

RSS



 

 

 I need you △ Jun Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 07/11/2013
Notes : 607
Age : 23
Sur le bateau je squatte : sun desk


Posté le Lun 18 Nov - 22:56

Quand elle ouvrit enfin les yeux, les exposant aux rayons du soleil, Ae Sook fut pris d’un fulgurant mal de tête. Elle grimaça et referma les yeux, se roulant un peu plus sous sa couette. Elle avait la bouche pâteuse, le cerveau retourné et la tête qui tournait. Elle n’avait pourtant pas bu une goutte, elle avait passé la soirée avec Damian et bien qu’il soit plus regardant désormais sur ce qu’elle consommait et sur la quantité, le lendemain elle restait sans bouger pendant une bonne demi-heure le temps de retrouver toutes ses facultés. Au départ, quand il se fichait de savoir combien elle prenait tant qu’elle avait les sous, elle ne se souvenait même plus des soirées qu’elle avait passé. Mais plus maintenant. Elle savait qu’elle avait encore pleuré hier soir, car au final, la drogue la faisait plus bader qu’autre chose. Soupirant, elle réussit à se redresser difficilement. Au moins elle n’avait pas envie de vomir comme avant quand elle buvait n’importe comment. Elle réussit à s’asseoir et bailla allégrement, étrangement, de mauvaises et tristes pensées ne l’envahirent pas à la seconde où son cerveau s’était réveillé. Que ça puisse continuer ainsi. Doux fantasme.

Une douche acheva de la réveiller et après s’être habillée, la coréenne se motiva à sortir un peu de sa chambre. Priant pour ne pas croiser Chul Hei de nouveau, dire que c’était elle qui lui avait annoncé la mort de Ji Hyuk. Elle n’était bonne qu’à lui annoncer de mauvaises nouvelles et la voilà qui s’en voulait encore plus. Finalement son moment d’insouciance n’avait pas duré bien longtemps. Ae Sook croisa son reflet dans le miroir juste à l’entrée de sa chambre et s’y approcha, elle avait le teint plus pâle qu’à la normale, avait maigri et surtout ses yeux étaient un peu rouges. Elle grimaça, elle pleurait trop et la drogue y était sans doute pour quelque chose aussi, elle se souvenait encore de certaines personnes qu’elle croisait quand elle sortait encore avec son frère, Chul Hei et Jun Woo. Grimaçant de nouveau, elle sortit de sa chambre et tâcha d’éviter de croiser le regard des personnes qui étaient dans le couloir, marchant vite jusqu’à l’ascenseur. Elle ne voulait croiser personne, elle ne voulait pas parler et n’avait pas envie d’être arrêtée par des connaissances pour parler de la pluie et du beau temps. Elle avait envie de prendre l’air.

Une fois sur le pont extérieur, elle évita de se diriger sur le côté piscine et partie de l’autre côté, vers les terrasses qui offraient une vue imprenable sur la mer. Elle commençait à apprécier légèrement la vue, de loin en tout cas. Dès qu’elle s’approchait du bord, elle ne pouvait s’empêcher de penser à son frère. La culpabilité était un poids qui lui pesait tellement et égoïstement elle espérait que Chul Hei en ait pris une partie. Finalement, elle s’avança lentement vers les rambardes, posant ses deux mains dessus, fixant l’horizon pendant un moment en respirant lentement et calmement, fermant les yeux. Oui il suffirait juste qu’elle ferme les yeux n’est-ce pas ? Si cela pouvait lui permettre d’oublier, elle resterait toujours les yeux fermés. Un frôlement la fit sursauter, une personne venait juste de passer derrière elle pour aller sans doute vers les piscines. Rouvrant les yeux, elle baissa la tête et la vue de l’eau lui fit tourner la tête, elle recula abruptement vers l’intérieur du pont, se collant à une façade et se laissa glisser sur le sol. Son comportement aurait pu paraître étrange vu de l’extérieur, mais personne ne faisait attention à elle de toute façon. La jeune fille remonta ses jambes contre sa poitrine, se roulant en boule contre le mur et baissa la tête, laissant des larmes rouler sur ses joues. Elle n’était bonne qu’à ça : pleurer. Pleurer et commencer à faire les pires conneries pour oublier ses pertes.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 15/11/2013
Notes : 112
Sur le bateau je squatte : Sun Desk


Posté le Sam 30 Nov - 15:53

Jun Woo s'était levé de bonne heure. Ça faisait à peine quelques jours qu'il avait embarqué sur ce navire, et le jeune homme sentait déjà un certain ennui prendre le pas sur tout ses autres sentiments. Sûrement parce qu'il n'avait pas encore rencontré grand monde pour l'instant, si ce n'est un fantôme du passé, la veille même. Mais pouvait-il considérer ces retrouvailles comme une bonne rencontre ? Rien n'était moins sûr... Un sentiment étrange avait prit le pas sur le reste quand il avait embarqué à Seattle. Il n'était jamais remonté à bord d'un bateau depuis la mort de Ji Hyuk. Et cette étrange impression n'avait été qu'exacerbée en retrouvant Chul Hei. L'inconvénient, c'était que cette fois-ci, il ne pouvait pas fuir. Il devait faire face à son passé... Ce à quoi il ne s'attendait absolument pas, quand il avait décidé de faire cette croisière. Il avait juste espéré que prendre un peu de repos loin des terres lui permettrait de prendre un peu de recul sur tout ce qu'il avait fait jusqu'à là, et de revenir plus adulte... Mais là, les choses se compliquaient vraiment, et plus que jamais, Jun Woo se sentait proie aux affres et aléas de la vie, comme une barque en pleine tempête. Il avait l'habitude de se sentir un peu à l'écart dans sa propre vie, tout aussi étrange cela soit-il. Mais pour une fois qu'il se trouvait à vouloir prendre du temps pour lui, se prendre cette réalité en pleine face avait quelque chose d'insupportable.

Il avait passé une partie de sa matinée à rédiger une lettre adressée à Ji Hyuk. Il savait que celle-ci ne lui parviendrait jamais, mais Jun Woo avait quelque chose à se faire pardonner. Il n'avait pas été présent à ses funérailles, et il s'en voulait d'avoir fui au prétexte de rencontrer quelqu'un à l'autre bout du globe. Piètre excuse et couardise. Il remercia, dit à quel point il avait aimé partagé sa vie avec lui, Ae Sook et Chul Hei. Étrangement, coucher ces mots sur le papier le soulagea quelques peu, et lui permit à sa façon de faire face à une réalité encore douloureuse. Il choisissait consciencieusement ses mots, sans utiliser un style pompeux. Une lettre simple et vraie.

La rédaction terminée, après près d'une heure, Jun Woo se relit. Il soupire longuement. Il était sûr que ces mots aurait été droit au cœur de Ji Hyuk, tout aussi détaché soit-il. Le papier est plié en avion, avant que le jeune homme ne sorte sur le pont, sa lettre à la main. Il fait le tour du bateau, avant de s'arrêter devant la rambarde. Il observe longuement l'horizon, avant de finalement lancer l'avion en papier, qui volette longuement selon le vent. Un sourire doux aux lèvres, Jun Woo suit son parcours des yeux, jusqu'à ce que la lettre atteigne enfin l'écume d'une vague. C'était sûrement la symbolique du geste qui comptait le plus, non ?

Jun Woo reste longtemps appuyé sur la balustrade, dos à la mer. Il avait l'esprit étrangement vide. La rencontre de hier soir lui avait mit la vague à l'âme... Mais cette lettre abandonnée à la mer le soulageait. Il se sentait plus serein, même si cette intention était vide de sens pour les autres. Les yeux clos, il bascule la tête en arrière. Immobile pendant un long instant, il inspire et expire, profitant de ce moment de sérénité... Quand un bruit le fait revenir à la réalité.

Un bruit de pas titubant. Jun Woo redresse la tête, cherchant du regard d'où vient ce bruit. Ne trouvant personne, il remarque néanmoins une jeune femme roulée en boule contre un mur. Le Coréen observe quelques instants, avant d'inspirer longuement. Il se décolle de son bout de rambarde, et avance vers l'inconnue, qui reste recroquevillée. Le photographe s'accroupit, et vient lui tapoter le bras ; « Mademoiselle ? Tout va bien ? » Il penche la tête sur le côté, pour essayer d'entrevoir son visage. « Vous avez le mal de mer ? Vous voulez que je vous aide à retourner à l'intérieur ? » Doucement, il secoue l'épaule de la jeune femme. « Comment est ce que vous vous appelez ? Vous avez des proches à bord ? Vous voulez que je les prévienne ? »


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 07/11/2013
Notes : 607
Age : 23
Sur le bateau je squatte : sun desk


Posté le Sam 14 Déc - 4:36

C’était une matinée qui s’annonçait pénible pour Ae Sook. Sa soirée n’avait pas été des plus libératrices et elle l’avait bien compris en ouvrant. Quoi qu’elle fasse, elle n’oublierait jamais. Comme Chul Hei lui avait dit, elle devrait peut-être tenter d’avancer quand même et de vivre pour elle et pour Ji Hyuk à qui la vie avait été trop tôt retirée. Mais elle avait du mal à s’en convaincre, il profitait tellement plus de la vie qu’elle. Et en ce moment, elle ne faisait que la gâcher. Elle soupira, elle avait besoin d’air, même si l’air de la mer n’était décidément pas le mieux, il fallait quand même qu’elle sorte de cet espace clos. Tachant d’éviter une quelconque connaissance, ou juste une personne qui pourrait s’inquiéter de son teint livide et de ses yeux rouges, elle marcha sans regarder devant elle jusqu’au pont supérieur. Evitant habilement les piscines, elle longea le pont, à l’opposé de toutes ces personnes qui profitaient royalement de tout ce que proposait le Paradise Place. Elle marcha assez loin des balustrades, les longeant tout simplement et évitant les personnes qui venaient en sens inverse. Elle se décida à s’arrêter, s’approchant prudemment du bord pour poser ses mains sur les rambardes.

Restant les yeux fermés un moment, tentant de respirer calmement malgré la proximité de l’eau, elle rouvrit subitement les yeux en sentant un mouvement derrière elle et après une vision abrupte de la mer, elle alla se réfugier contre un mur. Glissant jusqu’en bas, elle se roula en boule et les larmes habituelles roulèrent de nouveau sur ses joues. Cachant son visage contre ses genoux, elle tâcha de reprendre une respiration normale, mais c’était peine perdue. Elle se fichait bien des personnes qui passaient devant elle, l’ignorant sans doute, trop préoccupés à passer une bonne croisière. C’était bien connu, surtout dans les milieux les plus aisés. Mais pourtant elle entendit des pas s’approcher d’elle. Les ignorants, elle resta recroquevillée sans lever la tête. Elle ne voulait pas qu’on vienne lui poser des questions ou juste qu’on la prenne en pitié. Elle n’avait pas besoin de ça.

Elle sursauta légèrement quand elle sentie qu’on lui touchait le bras. Elle n’aimait pas qu’on la touche comme ça, il n’y avait que son frère, son cousin, certains de ses proches amis ou ses ex, désormais, qui pouvaient le faire. Mais elle retient un commentaire acerbe. L’esprit trop embrumé par les larmes, le mal de tête, le brouhaha des vacanciers à plusieurs mètres de là combiné au bruit de la mer, lui fit simplement entendre une voix qu’elle ne reconnut même pas. Elle renifla, fermant les yeux. Elle voulut lui dire gentiment d’aller voir ailleurs si elle y était, qu’est-ce que ça pouvait lui faire qu’elle ait le mal de mer ? Elle se stoppa dans cette idée en l’entendant continuer. Quelqu’un à prévenir ? Elle retient un rire qui aurait été amère. Elle n’avait personne ici. Mis à part Chul Hei qui n’avait sans doute pas envie qu’on vienne le déranger à propos de son ex-petite-amie qui lui avait brisé le cœur et à qui il avait retourné la politesse. Elle toussa légèrement avant de relever légèrement la tête, sans pour autant regarder l’inconnu. « Je n’ai personne… » souffla-t-elle avant de relever la tête, croisant le regard de la personne à côté d’elle.

La surprise stoppa nette ses larmes et ses yeux s’écarquillèrent sous la surprise. Oh. Mon. Dieu. Ce n’était pas possible. « June … Jun Woo. … » Qu’est-ce qu’il faisait ici ? Elle ne prit même pas le temps de lui demander, ce n’était pas ça qui lui importait. Il était là. Un membre de sa famille qu’elle aimait, peut-être autant que Ji Hyuk, était là. Elle se jeta pratiquement sur lui, passant ses bras autour de lui, le faisant atterrir sur les fesses à cause de l’élan et se serra contre lui. Fermant les yeux, elle resta dans ses bras un long moment sans rien dire. Jun Woo était sans doute la seule personne qui pouvait aisément combler le manque que provoquait la disparition de son grand-frère. « Je … je suis tellement contente de te voir … » De nouvelles larmes roulaient sur ses joues, mais elle ne sut dire si c’était parce qu’elle était heureuse de le retrouver ou si c’était dû à tous ses souvenirs qui remontaient allégrement à la surface. Oh il lui avait tellement manqué. Il était parti juste après la mort de Ji Hyuk, sans explications. Cela avait été sans doute dur pour lui aussi, mais elle aurait aimé l’avoir avec elle à ce moment. Elle avait été toute seule. Resserrant sa prise sur lui, elle rouvrit les yeux, mais ne leva pas la tête. « J’aurais tellement aimé que tu sois avec moi le jour de … l’enterrement. Ta présence m’a manqué ce jour-là … » Ce n’était pas un reproche. Cela aurait pu, elle aurait pu rejeter son malheur sur lui, mais cela aurait été égoïste, comme avec Chul Hei. Ce n’était la faute d’aucun d’entre eux. Après pour se convaincre que ce n’était pas sa faute à elle, il y aura du chemin à faire.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 15/11/2013
Notes : 112
Sur le bateau je squatte : Sun Desk


Posté le Jeu 26 Déc - 3:10

Aucune parole ne lui est adressée. Elle doit vraiment avoir le mal de mer, pense naïvement le jeune photographe. Néanmoins, il ne bouge pas. Il attendait que des directives lui soient données. La jeune femme lui demanderait sûrement d'aller chercher quelqu'un, ou de faire quelque chose. Mais il n'en est rien. Sa tête reste résolument fixée sur ses jambes repliées contre son buste. Un peu désemparé, le jeune homme regarde autour de lui, regardant si une personne plus apte que lui n'était pas dans les environs. Vainement. Bientôt, la jeune femme daigne lui répondre d'une voix faiblarde étouffée par des sanglots. Elle n'avait personne. Jun Woo se prépare à la consoler tant bien que mal, quand il aperçoit le visage de l'inconnue... Qui n'en était pas une. Bien que bouffi et rougi par un torrent de larmes, le photographe reconnaît ce minois. Celui de sa cousine.

Il n'a pas le temps d'articuler quoi que ce soit. Accroupi, il bascule en arrière quand Ae Sook se jette sur lui. S'appuyant sur un bras pour éviter de s'étaler complètement, Jun Woo ressert ensuite instinctivement les bras sur la jeune femme. Il avait du mal à le croire. Trop d'émotions et de retrouvailles en moins de vingt-quatre heures. Tout ce qu'il avait souhaité fuir se retrouvait ici. Il n'était pas en mesure de dire s'il était heureux de voir sa cousine. Bien sûr, il était satisfait de voir qu'elle se portait bien... Ou plutôt, qu'elle se portait tout court. Car ce visage couvert de larmes lui faisait comprendre que non, elle n'allait pas bien. Et ça rendait ces retrouvailles d'autant plus difficile. Parce qu'il savait que sa fuite suite au décès de Ji Hyuk avait sûrement blessée Ae Sook. Et il s'en voulait. Car son intention n'était pas là. Mais ça avait été plus simple pour lui d'agir ainsi... Il avait été terriblement égoïste, et le savait bien. Le point positif dans ces retrouvailles inopinées était que maintenant, la jeune femme était en compagnie sûre. Mais pour l'heure, Jun Woo avait trop désemparé et choqué pour dire quoi que ce soit.

Il aurait souhaité qu'Ae Sook reste silencieuse. Mais rapidement, la jeune femme met le doigt sur un sujet sensible et remue le couteau dans la plaie. Malgré elle, bien sûr. Jun Woo connaissait suffisamment la demoiselle pour savoir qu'elle ne disait pas ça par amertume, avec l'intention de le culpabiliser. Bien sûr, le photographe s'en voulait. Mais il savait que les dires de sa cousine n'étaient dû qu'à une profonde tristesse, rien de plus. Le jeune homme ressert son étreinte, ferme les yeux, dépose sa joue sur le crâne de la cadette. Il inspire profondément, et ouvre enfin la bouche. « Je sais Sookie. Je suis désolé. » Un baiser est déposé sur le crâne de la jeune femme, l'étreinte se dessert au bout de quelques instants. Jun Woo finit par se relever péniblement, avant d'aider sa cousine à se relever. « Viens, on va s'éloigner du bord. Tu veux retourner dans ta cabine ? Ou tu préfères aller manger quelque chose ? » Il observe longuement celle qu'il considérait comme sa sœur. Ses traits étaient creusés. Ses yeux rougis soulignés de cernes. Son teint plus pâle et maladif qu'à l'ordinaire. Tout autant de signes qui l'inquiétaient. « Sookie... Tu es malade ? » Ce disant, il élève une main sur le front de sa cousine. Pas de fièvre. Il pince les lèvres, perplexe. Elle devait juste être terriblement fatiguée. Il en connaissait les raisons. Mais n'avait pas vraiment envie d'en parler, même s'il avait conscience que ça serait difficile de fuir à nouveau. Et comme s'il réalisait tout d'un coup qu'il avait vraiment sa cousine en face de lui, il la prend à nouveau dans ses bras. « Je suis content de te voir. » dit-il sincèrement au dessus de son épaule.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 07/11/2013
Notes : 607
Age : 23
Sur le bateau je squatte : sun desk


Posté le Dim 19 Jan - 23:49

Recroquevillée contre un mur, en boule, Ae Sook laissait les larmes rouler sur ses joues. Il n’y avait donc jamais de moment où aux bords des larmes, finalement une petite voix dans sa tête lui annoncerait une rupture de stock signifiant qu’elle a épuisé ses réserves de larmes mise à disposition. Elle en avait marre de pleurer, mais elle n’avait pas assez de force pour repousser ses moments de faiblesse. Pas toute seule. L’intervention de Chul Hei l’autre jour avait peut-être commencé à entamer les rénovations de son cœur meurtri, mais elle avait encore du mal à avancer. Pourtant elle le devait, pour Ji Hyuk. Mais pour l’instant, elle se contenta d’alléger un peu sa peine en pleurant. Une voix masculine l’interpella et bien qu’elle ne la reconnaisse pas aussitôt, quand elle releva la tête pour le regarder, elle resta figée quelques secondes. June. Son cousin. Son deuxième frère. Elle se jeta à son cou, le serrant fortement contre elle, refusant de le lâcher même si le bateau fonçait droit sur un iceberg – sur la côte Ouest des Etats-Unis bien sûr – et qu’ils courraient tous à leurs pertes. Elle était tellement heureuse de le revoir, même si cela mettait à vif ces souvenirs de son frère décédé et des années passées.

Elle resta un long moment dans ses bras, silencieuse au départ, avant de prendre finalement la parole. Elle posa sa tête contre son torse, fermant les yeux et profita de l’étreinte de son ainée. Elle n’avait pas besoin de ses excuses, parce qu’au final elle ne lui en avait jamais voulu. Finalement ils se reculèrent pour se redresser et la jeune fille se rattrapa à Jun Woo. Elle hocha la tête, oui s’éloigner du bord était une très bonne idée. A ses propositions, elle ouvrit la bouche pour répondre ; « Je … » Je n’ai pas faim. C’est ce qu’elle répétait depuis un long moment automatiquement quand on lui proposait. Mais là, ce n’est pas ce qui lui vient en tête tout de suite. « Je veux bien oui, je n’ai pas mangé encore et … pas grand-chose hier. » Et avant-hier non plus et encore avant-avant-hier. Elle remarqua son regard qui la scrutait. S’il n’était pas aveugle, il avait bien du remarquer qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme. Par contre, elle espérait qu’il ne verrait pas ce que Chul Hei avait vu l’autre jour. Sa question lui fit baisser la tête et elle haussa les épaules. « C’est juste que je dors mal, je mange très peu et je ne sors pas beaucoup de ma cabine. Je … » Elle tourna la tête pour regarder vers le bord du paquebot, pour regarder la mer. « … Je ne supporte plus l’eau en grande quantité. Mes parents m’ont mis sur ce qui m’effraye le plus. » Elle profita de l’étreinte de June pour s’accrocher à lui.  Un léger sourire orna ses lèvres et elle ferma les yeux de nouveau, restant contre lui. « Moi aussi. Tu n’as pas intérêt à repartir » dit-elle, une légère moue sur les lèvres. Elle est collée à la super-glue désormais, impossible de se détacher de son cousin.

Elle lui prit finalement la main et l’entraina doucement vers un des bars-restaurants sur la terrasse principale. Collée contre son bras, elle l’utilise un peu comme pilier, il faut l’avouer. « Tu sais … Chul Hei est aussi sur le bateau, je l’ai croisé il y a quelques jours. C’est moi qui lui ai annoncé … la mort de Ji Hyuk… Il ne le savait même pas. » Elle détestait devoir l’annoncer à des personnes, ils répétaient tous la même chose, souvent ce n’était même pas sincère. Juste un moyen de se montrer compatissant face à une si douloureuse perte. À l’enterrement, certaines personnes n’avaient rencontré son frère qu’une fois au cours de sa vie. Mais pour Ae Sook il avait juste manqué deux personnes essentielles : June et même si ça lui coutait à l’époque de l’admettre, Chul Hei. Ils avaient été unis pendant de longs moments et eux seuls se connaissaient par cœur. La jeune fille alla s’asseoir auprès d’une petite table blanche et attendit qu’il fasse de même avant de le regarder. « Alors, tu es monté à Seattle n’est-ce pas ? Tu n’avais pas prévenu de ta destination quand tu es parti … Tu compte revenir en Corée ? » Elle espérait que oui. Mais elle ne pouvait pas non plus se mettre à régir sa vie. Elle attrapa la carte et regarda ce qu’il y avait au menu. « Chul Hei m’a dit qu’il était là pour des vacances, il est devenu un grand styliste à ce qu’il m’a dit. Et toi ? » Elle avait l’impression qu’il était parti pendant dix ans tant il lui avait manqué. Il était juste parti au mauvais moment.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 15/11/2013
Notes : 112
Sur le bateau je squatte : Sun Desk


Posté le Lun 27 Jan - 22:42

Le visage de June s'orne d'une moue réprobatrice. Malgré l'heure, elle n'avait pas mangé... Et ne s'était que maigrement nourrie la veille. Bien que peu doué pour sermonner, et surtout peu crédible quand il le faisait, un Woo n'aimait pas entendre Ae Sook dire ça. Elle lui donnait l'impression de se laisser complètement aller. Il savait qu'elle traversait une étape difficile. S'il lui semblait qu'il avait aujourd'hui fait son deuil, lui aussi avait traversé cette douloureuse passade... Mais dans un sens, c'était de la mauvaise foi totale de réprimander sa cousine si elle se négligeait ; lui même le faisait si bien. Mais la voir le faire, elle, ça, il ne l'admettait pas. Mais maintenant qu'ils se retrouvaient, certes de façon tout à fait incongrue, il serait là pour l'aider. Un maigre sourire est adressé à la jeune femme, tandis qu'il fait un mouvement de tête en direction du restaurant sur le pont.

Elle mangeait peu, dormait peu, sortait peu. Tout autant de choses qui ne peuvent que confronter June dans le souci qu'il se faisait pour sa cadette. Il secoue la tête de gauche à droite, signifiant qu'elle faisait n'importe quoi. Par contre, il pouvait comprendre qu'elle avait une dent contre ses parents, puisque ceux-ci l'avaient poussé à monter sur ce bateau, malgré sa peur phobique de l'eau. « Ça te dirait qu'on aille faire un tour en ville à la prochaine escale ? Ça te changera un peu les idées. » propose t-il. Malheureusement, il ne pouvait pas faire davantage pour l'aider, sur ce point là... Elle finit par lui adresser un maigre sourire, avant de se recoller à lui. Resserrant les bras sur le dos de sa cousine, Jun Woo ne peut que répondre ; « Promis. » Lui qui promettait toujours d'être présent pour les autres, il avait délaissé Ae Sook dans une des pires étapes de sa vie... Et il était résolu à rattraper cette erreur.

La passagère accrochée au bras du photographe, ils avancent doucement vers le bar-restaurant du navire. Le silence règne quelques instants, mais Ae Sook vient à son tour rompre le silence... Et quitte à aborder tous les sujets fâcheux possibles, autant parler de Chul Hei. Mais en plus de parler simplement de lui, la jeune femme ajoute qu'elle lui avait appris la mort de Ji Hyuk. Il n'était pas au courant. « Hah... » dit simplement June. Ils n'en avaient pas parlé quand ils s'était revus. Et c'était sûrement mieux comme ça ; il n'avait pas été nécessaire d'en parler pour que l'ambiance soit.. Étrange, et assez pesante. Décidément, ce qui se passait sur ce bateau allait aux antipodes même du pourquoi June y avait embarqué. Il y était venu pour se changer les idées dans son travail, et voir de nouvelles têtes. Et finalement... Il ne faisait que retrouver de vieilles connaissances. Qu'il ne cherchait pas nécessairement à éviter, surtout dans le cas de Ae Sook. Mais pour Chul Hei ? Même si ce dernier était un vieil ami, la réponse était bien moins évidente. Bref. « Je savais pour Chul Hei... Je l'ai croisé hier soir. » dit-il sans plus de détail. S'il disait à sa cadette que l'ambiance de leurs retrouvailles avait été particulière, il aurait du fournir des explications, et il n'en avait pas envie. Par égard pour Ae Sook, et par honte, aussi. « Mais nous n'en avons pas parlé. Je pensais qu'il savait. » Et à dire vrai, découvrir que ce n'était pas le cas l'étonnait carrément.

Installés à la terrasse, elle lui demande s'il était bien monté à Seattle. Écarquillant les yeux, le jeune homme répond ; « J'habite à Vancouver, mais je suis bien monté à Seattle, oui. Comment tu le savais ? Sinon oui.. Je pense rentrer en Corée bientôt. Enfin, y revenir pour quelques temps, histoire de revoir un peu la famille, et tout ça. » Un serveur leur apportant les cartes, June remercie d'un sourire, avant d'en revenir à sa cousine. « Et toi ? Tu penses rester là-bas, ou bouger un petit peu ? » demande t-il. « Si tu veux venir faire un saut à Vancouver, tu sais que tu es la bienvenue. » Il finit par ouvrir la carte, après un grand sourire, pour s'y plonger. Il épluche la liste des mets, avant de relever les yeux vers Ae Sook. Après avoir parlé de Chul Hei, elle lui demande ce qu'il était devenu. « Ben... Par un concours de circonstances un peu bizarre, j'ai réussi à me faire un nom dans la photographie, avec les photos que j'avais prit en étant jeune, en Corée. » admet-il. Il ne pouvait pas rêver mieux. « Et toi alors ? Tu as terminé le lycée, non ? » Hah... Digne du grand frère un peu paumé sur l'orientation de sa sœur, je vous jure.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 07/11/2013
Notes : 607
Age : 23
Sur le bateau je squatte : sun desk


Posté le Jeu 30 Jan - 23:49

Ae Sook tentait de se souvenir de son dernier vrai repas et elle eut bien du mal à s’en souvenir tant il remontait. Elle vit parfaitement l’inquiétude dans les yeux de son cousin et commençait à culpabiliser. Sentiment qu’elle connaissait bien pour vivre avec depuis la mort de Ji Hyuk. Pour ne pas l’inquiéter davantage, la jeune femme se résout à le suivre pour aller à un des bars-restaurants du bateau pour qu’elle puisse se nourrir un peu. Littéralement scotchée à June, la jeune fille se serre contre lui alors qu’elle lui avoue qu’elle ne fait plus grand-chose depuis qu’elle ici, ne sortant pas, mangeant très peu, dormant très peu également. Elle lui confia aussi sa rancœur envers ses parents qui lui avaient fait prendre ce bateau alors qu’ils connaissaient sa peur de l’eau. La coréenne lève la tête en l’entendant proposer une sortie hors du bateau à la prochaine escale. Elle hoche doucement la tête en souriant. « Oh oui, ça serait sympa ! Je crois que la prochaine c’est Los Angeles, il y a plein de choses à voir là-bas sans aucun doute. Tu pourras prendre des photos comme avant. » Elle se souvenait de son amour pour les appareils photos quand ils habitaient encore tous en Corée. Se serrant de nouveau contre lui, elle se sent enfin en sécurité, sentiment qu’elle n’avait pas éprouvé depuis un moment, alors qu’il la serre contre lui également, lui promettant qu’il ne repartirait plus. Qu’il ne la laisserait plus seule.

Alors qu’ils marchaient en direction du restaurant, la jeune fille ne put s’empêcher de lui dire qu’elle avait revu Chul Hei. Elle avait l’impression de retrouver tous les anciens acteurs de son passé, tous réuni en un seul endroit. Il ne manquait plus que son frère, qui ne serait jamais de la partie. Elle lui précisa que c’était elle qui avait du lui annoncer la mort de son grand-frère. Et d’ailleurs, ça l’avait étonné, tout comme ça avait l’air d’étonné son cousin. « Je m’attendais à ce que ses parents le lui aient dit. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu à l’annoncer. » Elle reposa son regard sur lui quand il lui apprit qu’il avait lui aussi croisé leur ancien ami. Sa réponse ne l’étonna pas, ce n’était pas vraiment un sujet digne pour des retrouvailles. Mais Ae Sook baignait littéralement dans son passé et elle avait horriblement du mal à s’en défaire, ou plutôt elle avait trop peur de s’en détacher. Un léger sourire étira ses lèvres. « Il n’a pas changé hein ? Enfin depuis la dernière fois … » Depuis la dernière fois où il s’était vengé qu’elle l’ait plaqué pour un autre en lui brisant le cœur à son tour.

Finalement, les deux Lee se retrouvèrent assis à une table, sur la terrasse et la jeune fille prit bien soin de ne pas regarder la mer et son horizon, gardant les yeux fixés sur son cousin.  Il eut l’air surpris qu’elle sache qu’il était monté à Seattle. Elle attendit qu’il finisse avant de lui répondre. « Je suis sur ce bateau depuis le début du voyage, nous sommes partis de Corée et j’ai quand même mis le nez dehors à chaque escale, je ne t’avais jamais vu auparavant. Donc j’en ai déduis que tu es monté à Seattle, notre dernière escale. » Elle lui sourit avant de reprendre. « Je pense que mes parents seraient contents de te revoir. Tu ne sais pas encore combien de temps tu vas rester en Corée ? » Elle se retient de lui dire de ne pas l’abandonner de nouveau, quitte à ce qu’elle quitte définitivement la Corée pour le suivre. Elle ne s’entendait plus avec ses parents depuis la mort du fils aîné. Remerciant le serveur pour la carte, elle l’ouvrit et regarda les plats, rien ne lui faisait trop envie, l’appétit ne revenait pas comme ça après que l’on ait passé presque un an à ne plus se nourrir convenablement. Mais elle allait faire un effort pour ne pas inquiéter June. Sa proposition de venir à Vancouver lui fit relever la tête et elle sourit avant de baisser la tête. « Mh … Je n’ai pas envie de retourner vivre avec mes parents. Mais aller à Vancouver me tente bien, on dit qu’il y a plein de séries qui sont tournées là-bas, ça doit être super ! Je vais venir habiter avec toi, voilà ! » dit-elle, moue boudeuse sur les lèvres, en plaisantant à moitié. Elle ne voulait pas non plus trop s’incruster dans la vie de son cousin.

En tout cas, elle fut contente d’apprendre qu’il avait réussi à se faire un nom dans la photographie. « Je suis contente pour toi, depuis le temps que tu fais des photos, j’étais sûre que tu vivrais de ta passion ! » Elle lui sourit sincèrement, un vrai sourire sincère qu’elle n’avait pas eu depuis un moment. « Si tu veux prendre des photos lors de la croisière, je serais contente de t’aider en jouant au modèle comme avant, quand on était plus jeunes. Le tour du monde en photo, ça te ferait une belle exposition à la fin. » Le jeune homme s’intéresse ensuite au parcours scolaire de la jeune fille. Cela faisait longtemps que personne ne s’était intéressé à ça. Mise à part ses parents. Elle haussa simplement les épaules. « Je suis étudiante en première année en littérature et civilisation américaine … enfin j’étais, j’ai tout arrêté en venant sur ce bateau et puis je n’allais plus vraiment en cours avant, avec … la mort de Ji Hyuk » Moue sur les lèvres, elle leva les yeux vers le serveur qui attendait qu’ils passent commandes. « Je prendrais juste une salade et de l’eau, merci. » Elle attendit que June commande avant de redonner son menu et de penser soudainement à Young Ja, le soit-disant mec que lui avait trouvé ses parents. « Oh ! Il faudra que tu m’aides, mes parents m’ont trouvé … un sorte de petit-ami … Il pensait que ça m’aiderait à oublier Ji Hyuk, quelques mois après sa mort seulement. Il est retourné vivre en France et avant de me mettre sur ce bateau, mes parents m’ont dit que j’avais le temps du voyage pour réfléchir mais que j’avais intérêt à prendre la bonne décision une fois en France … Je ne l’aime même pas… » Elle baissa les yeux. « Je ne les comprend pas … enfin plus. Depuis que je suis toute seule, ils se concentrent sur moi, mais ils ne font que des erreurs. » Ses parents lui faisaient plus de mal que de bien à tenter de régir sa vie de cette façon.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 15/11/2013
Notes : 112
Sur le bateau je squatte : Sun Desk


Posté le Mar 11 Fév - 23:54

Elle avait beau ne pas être au meilleur de sa forme, June était rassuré de voir Ae Sook. Quand il était partie de Corée, comme un voleur, du jour au lendemain, il avait eut peur de ce qui avait put advenir d'elle. Elle était brouillée avec Chul Hei, Ji Hyuk n'était plus là, et pourtant, il était partie, sans mot dire. Sûrement parce qu'affronter cette nouvelle réalité, en comparaison aux belles années qu'ils avaient connu serait trop difficile. Mais pour l'heure, il ne voulait pas y penser. Cette page était tournée, et il ne leur restait qu'à en écrire une nouvelle. Changeant plus ou moins de sujet quand Ae Sook parle de sa peur de l'eau, son cousin lui propose d'aller faire un tour en ville à la prochaine escale. Souriant, la jeune fille accepte, ajoutant que la prochaine ville sur le trajet était Los Angeles. L'occasion d'y prendre des photos y serait certainement présente. « Comme tu dis ! Tu penses bien que j'ai amené de quoi faire. Tu me feras bien l'honneur de rejouer au modèle, comme avant ? » demande t-il avec un sourire.

Avançant sur le pont, ils en viennent à parler de Chul Hei, ou tout du moins de son ignorance des événements d'il y a un an. Jun Woo explique qu'il n'en n'avait pas parlé, supposant que son ancien ami était au courant. Et pourtant, il l'avait appris d'Ae Sook. Le photographe ne préférait pas imaginer la scène. Des retrouvailles dites normales n'auraient déjà pas été évidentes. Mais agrémentées de l'annonce d'un décès, elles avait dut être tout bonnement... June ne trouvait pas de mot pour qualifier ça. Il n'imaginait que trop bien que ça avait dut être atrocement dur. Et quant au changement de Chul Hei... « Non. Il reste fidèle à lui même. » admet-il avec un maigre sourire. Leurs retrouvailles n'avaient pas été des meilleures, elles non plus... Pourtant, June gardait en espoir de pouvoir renouer cette amitié d'antan. Ni l'un ni l'autre n'avait changé, ce qui facilitait les choses, malgré la très légère réticence du photographe, due à plusieurs événements passés. « Dis, à ce propos... Tu penses que vous pourrez enterrer la hache de guerre, un jour ? » demande t-il à ce sujet, curieux. Pour sa part, il savait qu'il lui faudrait un peu de temps pour oublier les quelques sentiments rancuniers qu'il avait envers Chul Hei. Mais aussi, qu'il n'était pas suffisamment hostile pour avoir quelqu'un en grippe très longtemps, surtout si c'était une personne proche.

Installés à la terrasse du restaurant, sa cousine lui explique comment elle en était venue à penser qu'il était embarqué à Seattle. Le jeune homme acquiesce, et écoute la suite. Elle ajoute que ses parents seraient contents de le revoir, avant de lui demander s'il savait déjà combien de temps il resterait en Corée. « Je serai content de les revoir aussi. Et sinon... Non, je ne sais pas encore. Il faudrait que je repasse rapidement à Vancouver avant, pour régler certaines formalités. Mais si j'en ai la possibilité, j'essayerai de rester plusieurs mois, pour voyager un peu. » explique t-il. Il s'apprête à lui demander si d'ailleurs, ça se passait bien avec ses parents... Mais elle le prend de court. La jeune fille explique qu'effectivement, elle ne voulait pas retourner vivre avec ses parents. June n'ose pas interroger à ce sujet, se doutant des raisons. « Non mais vraiment, si tu veux venir t'installer à Vancouver, dis le moi. Je suis sérieux. » dit-il avec un sourire. Mine de rien, vivre loin d'Ae Sook le rendait souvent nostalgique, et elle lui manquait.

Ils en viennent à parler de la carrière du jeune homme, dont Ae Sook semblait ravie. Elle lui offre même son aide, qu'il ne refuse pas ; « Tu penses bien que je vais te le demander, oui ! » dit-il joyeusement. Vient ensuite le sujet des études de la jeune fille, qui avait interrompu sa première année de littérature et civilisation américaine. June hoche la tête en silence, un peu confus... Mais il tente de donner une petite note joyeuse ; « Si tu viens au Canada, ça sera une occasion de reprendre, si ça te tente toujours. »

Le serveur étant revenu, ils prennent commande à tour de rôle, avant que la conversation ne reviennent de plus belle sur les parents de la jeune femme, et plus précisément, sur une de leur boulette. Les yeux du jeune homme s'écarquillent au fur et à mesure de l'explication. C'était quoi, cette histoire mariage arrangé foireux ?! June avait un peu de mal à croire que les gens qui l'avaient élevé aient pu être à l'origine de mascarade, mais il ne voulait pas remettre en cause la parole de sa cousine, la croyant sur parole. Il était juste très étonné, et pas dans le bon sens du terme. Il soupire, la regarde quelques instants, avant de répondre simplement ; « Si tu ne l'aimes pas, alors refuses. » Quoi de plus ? « Tu es en âge de prendre des décisions de cet ordre là, il faut qu'ils le comprennent. Tu veux que je les appelle pour leur en parler ? » Il ne voulait pas que sa cousine soit soumise à ce genre de situation qui ne lui laissait pas vraiment le choix, et avait soudainement en horreur la conduite de son oncle et de sa tante. « N'importe quoi... » soupire t-il.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 07/11/2013
Notes : 607
Age : 23
Sur le bateau je squatte : sun desk


Posté le Dim 16 Mar - 2:39

Ae Sook pouvait encore se souvenir de June muni de son appareil photo dès leurs plus jeunes âges, il ne sortait pas sans lui et il mitraillait au grès de ses envies et des situations. Il en avait immortalisé des bons moments. Et avec ce voyage autour du monde, c'était des paysages et même des portraits avec des fonds magnifiques qu'il allait pouvoir faire. Elle se souvenait d'être passée un nombre incalculable de fois sous son objectif, s'amusant à jouer la modèle rien que pour ses photos. Ayant pris tout ce qu'il fallait pour immortaliser son voyage, son cousin lui proposa d'ailleurs de reprendre son rôle de modèle et la jeune fille ne put que se contenter d’acquiescer vivement. « Bien sûr, j'ai toujours adoré passé sous ton objectif, j'ai hâte de voir quelles photos tu vas pouvoir nous faire ! » Mais il n'y a pas que les bons souvenirs qui refont surface quand on mentionne le passé, également de moins bons. Enfin la jeune femme ne sait pas réellement où classer Chul Hei, après tout il n'a pas été que de mauvais souvenirs, il y en a même de très bons. En tout cas, elle n'aurait pas pu imaginer que ce serait elle qui lui annoncerait la mort de Ji Hyuk, ils avaient été meilleurs amis et malgré qu'ils se soient brouillés après ce que Chul Hei lui avait fait à son retour de Busan, elle savait que son frère ne pouvait rayer une amitié comme ça en quelques secondes. Il n'avait fait ça que pour elle.

Et en parlant de ce qui s'était passé entre eux deux à son retour, la jeune femme releva la tête vers son cousin avant de hausser les épaules. « Tu sais, il n'y a pas vraiment eu de guerre entre nous, c'est Ji Hyuk qui a agit, et au final en y réfléchissant je ne peux pas vraiment en vouloir à Chul Hei, je lui ai fais la même chose en le quittant j'imagine. Donc bon, ça va juste être un peu étrange au début, il va falloir un peu de temps avant que ça ne redevienne comme c'était avant … enfin à peu près. » Elle lui sourit. La rancœur était peut-être plus présente chez Chul Hei que chez elle. « On verra bien avec le temps. »

Une fois installés à une table sur la terrasse du restaurant, ils en virent à discuter des parents d'Ae Sook qui seraient sans doute content d'avoir des nouvelles de leur neveu, après tout ils l'avaient élevés comme leur propre fils. En tout cas, si elle devait revoir ses parents, elle aimerait bien que Jun Woo soit à ses côtés, elle n'avait pas envie de les affronter toute seule, surtout avec cette histoire de petit ami arrangé. Quelle idée, on était plus au Moyen Âge. Elle espérait qu'il resterait un peu de temps en tout cas. Il avait l'air emballé par l'idée, mais un retour à Vancouver s'imposait avant, elle hocha la tête, qu'elle aimerait être aussi indépendante, comme lui. Son cousin lui rappelait son frère. Elle lui avoue finalement que retourner chez ses parents ne l'enchantait pas plus que ça. Elle leva la tête vers lui quand il insista sur sa proposition de venir s'installer avec lui à Vancouver. Elle lui sourit sincèrement, un sourire sincère cela faisait bien longtemps, cela lui faisait plaisir de savoir qu'il ne voulait plus vivre loin d'elle. Son départ après la mort de son frère l'avait profondément peiné. Vivre à Vancouver ? Après tout, qu'est-ce qui la retenait en Corée à part des parents qui n'arrivait plus à avancer autrement qu'en imposant des décisions à leur fille désormais unique.

La carrière de June égaya un peu l'atmosphère, elle était vraiment ravie de savoir qu'il avait percé dans le monde qui l'attirant tant depuis qu'il était gamin. Personnellement, elle n'avait jamais eu de grands projets, elle avait avancé pas à pas, la fac s'était imposée tout simplement parce qu'elle n'avait pas eu d'autres idées de quoi faire de sa vie et à l'époque, elle ne se concentrait pas trop là-dessus. Elle y était allée seulement pour ne pas être inactive. Mais reprendre des études, repartir de zéro si elle venait vivre avec son cousin, peut-être que ça la reboosterait. Elle hocha la tête. «  Je vais y réfléchir, je n'ai pas envie de vivre aux crochets de mes parents, alors il faudra bien que je me trouve une voie. Et repartir de zéro serait sans doute une bonne chose. »

Une fois leurs commandes passées, la jeune femme avoua finalement à son cousin ce qui se tramait avec ses parents. Elle n'avait pas vraiment eu de soutien lorsqu'on lui avait mis la situation sous le nez. Son frère n'était plus là pour contester certaines décisions de leurs parents, June non plus et Chul Hei ne voulait sans doute plus entendre parler d'elle à cette époque. Elle n'avait plus eu personne à cette époque, à part des parents avec des idées foireuses. En tout cas, son cousin semblait s'offusquer devant le choix – enfin choix, façon de parler – que devait faire sa cousine quant à sa vie amoureuse. Il était net dessus, elle n'avait pas accepter et il était même prêt à intervenir si besoin. Elle baissa la tête. « Je ne le connais même pas, il est venu deux fois à la maison avec ses parents, mais ils n'ont fait que parler entre eux. Je ne l'aime pas et je ne l'aimerais sans doute jamais, c'est sans doute triste pour lui, mais je ne peux pas donner une chance à une personne qui m'est imposée. » Et puis, avec le retour de Chul Hei, elle ne pouvait s'empêcher de penser à Ki Seol, dont elle n'avait plus aucune nouvelle. Ça annonçait souvent le pire ça ? Mais elle ne préférait pas y penser, elle n'avait pas vraiment envie de se mettre à pleurer subitement.

Elle allait continuer quand le serveur leur apporta leurs commandes. Elle le remercia avant d'attraper mollement sa fourchette, remuant sa salade. « Je n'ai pas envie que tu te fâche avec eux à cause de cette histoire. Et puis j'ai encore du temps avant de voir les abords de la France apparaître. Je me cacherais dans ma cabine. » dit-elle en souriant. « Je ne sais pas pourquoi ils veulent absolument me caser avec lui, ils veulent sans doute que leur unique enfant désormais ait un bon avenir … j'imagine qu'il est riche. Mais je m'en fiche de toute façon. J'irais épouser un paysan tiens. » dit-elle en riant doucement. Depuis combien de temps elle n'avait pas rit ? Plus d'un an. Elle piocha dans son bol de salade. « Sinon, raconte moi comment c'est la vie à Vancouver, au Canada, pays du hockey, des caribous, de la neige et … du sirop d'érable ? Vive les clichés hein ? » dit-elle en souriant. Que c'était réconfortant de pouvoir parler de nouveau avec son cousin.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 15/11/2013
Notes : 112
Sur le bateau je squatte : Sun Desk


Posté le Lun 14 Avr - 17:44

Ae Sook s'empresse de répondre vivement, à la positive. A ce constat, June a un doux sourire. Il était heureux de pouvoir mettre sa cousine à contribution dans son projet artistique. Certes, il restait encore bien à faire, car ses idées n'étaient pas encore arrêtées et finalisées... Mais la perspective de travailler avec sa cousine ne pouvait que lui mettre du baume au cœur et lui donner toute la motivation dont il avait besoin pour mener ce projet à terme – même s'il n'en manquait jamais quand il s'agissait de dégainer son appareil photo pour mitrailler !

Si jusqu'à là, le ton de la conversation était plus agréable et réjouissant, des sujets d'ordre plus tristes sont mis sur la table. Chul Hei, tout ce qu'il s'était passé entre lui et Ae Sook... June n'était pas sans ignorer leur passé comment, et les crasses qu'ils avaient pu faire. Pourtant, il avait énormément de mal à se positionner dans cette affaire... Lui qui n'avait pas de peine à se faire objectif et constructif pour rassurer et conseiller les gens, la donne était bien moins évidente en de telles circonstances. Il aimait Ae Sook comme sa petite sœur, et appréciait Chul Hei malgré une certaine prise de distance. Il avait que l'un comme l'autre, ils avaient leurs tords. Mais difficile d'aller à l'encontre de sa cousine qu'il aimait et couvait aveuglement, même si elle avait fait souffrir son ex. Néanmoins, histoire de se rassurer un peu de cette prise de position, June savait que Sookie n'était pas fondamentalement mauvaise, et qu'elle ne voulait pas faire souffrir les autres. C'en était même tout le contraire. Mais bon, de l'eau avait coulé sous les ponts depuis ; cette rencontre et celle de la veille au soir en étaient de bonnes preuves. Tout le monde semblait prêt à repartir de zéro, même Ae Sook, et ça avait de quoi mettre du baume au cœur du photographe. Quitte à se retrouver tous les trois sur ce navire... Autant que les choses se passent au mieux, et qu'ils repartent tous sur de bonnes bases, même si rien ne serait jamais comme avant. Un maigre sourire arque les lèvres du jeune homme, quand il entend les paroles de sa cousine. « Je suis content de voir que vous êtes prêts à repartir de zéro. On en est venus à la même conclusion avec Chul Hei, quand je l'ai vu hier soir. » Leur rencontre n'avait pas été particulièrement agréable, emprunte de gêne et d'embarras... Mais les faits étaient là ; ils étaient de vieux amis, quoi qu'il soit arrivé, et ils ne voulaient pas se faire la guerre.

Désormais installés à la table du restaurant de la croisière, tous deux en viennent à discuter des projets d'Ae Sook. Elle semblait un peu perdue, mais une chose était sûre ; elle désirait prendre de la distance avec ses parents. Jun Woo était bien loin de se douter de la véritable raison de cette décision, mais était heureux de voir que sa jeune cousine voulait prendre son envol. Sa proposition quant à Vancouver sort tout naturellement, et elle en semblait enchantée. Un sourire qui lui apparaît comme sincère lui est adressé, à sa plus grande joie. Elle semblait déterminée à repartir de zéro... Et ce n'était pas plus mal. C'était ce qui lui même avait fait, au prix de certains sacrifices, mais il lui semblait qu'il ne s'en portait pas plus mal, depuis qu'il avait quitté son pays natal. Très rapidement, June comprend néanmoins pourquoi elle souhaitait tant couper le cordon parental ; une sombre histoire d'idylle arrangé... Ça avait de quoi le choquer. Il connaissait son oncle et sa tante comme s'ils avaient été ses propres parents – et c'était le cas – et cette décision avait de quoi le surprendre et l'irriter. June se fait tranchant à ce sujet ; elle n'avait pas à accepter si le cœur ne lui en disait pas. Il acquiesce aux paroles de la jeune fille, qui admet qu'elle ne pourrait jamais tolérer une personne qui lui était imposée comme partenaire de vue. Évidemment. « Surtout si tu ne te sens pas bien avec lui. Je les appellerai pour en toucher deux mots, ça me sidère. » reprend-il, malgré ce que lui dit Ae Sook. Ben tiens, ça leur ferait sûrement plaisir d'avoir un coup de fil de la part de leur neveu juste pour se faire sonner les cloches, lui qui donnait rarement signe de vie... Mais là, il ne pouvait pas laisser passer. June plante sa fourchette dans son plat, déguste une bouchée, avant de relever les yeux vers la jeune femme. Il sourit à cette idée d'épouser un paysan. « Voilà. Un rustre pervers, qui aura tout pour plaire ! » Il a ensuite quelques mots au sujet du Canada, puisque sa cousine le lui demande ; « Haha, je vois ça pour les clichés ! Bah... C'est franchement sympa comme pays. C'est dépaysant. » annonce t-il. Mais, avant de parler de toutes ses mésaventures canadiennes, il ajoute ; « Hah, bon app' au fait. »



 

I need you △ Jun Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1