RSS

RSS



 

 

 The Sunset Shines in your Eyes feat. Ihn Kyang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar




Posté le Dim 16 Mar - 16:08


Obtenir ce rendez-vous n’était pas exactement ce que Hwan Su avait fait de plus difficile dans sa vie... et ce n’était même pas une constatation qui servait à se vanter ! En fait, Ihn Kyang semblait un peu être fait sur le principe du « pense un peu à mes besoins et je me laisserai traîner au bout du monde pour les tiens ». Alors, c’est exactement ce que le blond avait fait en arrivant dans sa cabine ce soir, panier de pique-nique accroché à un bras et sa tablette tactile dans l’autre. Le pire ? Ils n’avaient même pas reparlés de ce rendez-vous depuis. Ils s’étaient un peu revus, mais c’était tout. Pourtant, Ihn Kyang ne s’était même pas plaint. Il avait peut-être un peu traîné des pieds, mais quand Hwan Su lui avait agité la tablette tactile sous le nez en lui expliquant quel genre de programmes d’échecs il avait d’installé dessus et comment elle captait bien Internet, il avait été beaucoup plus volontaire !

Ce n’était donc pas un miracle qu’ils soient présentement assis sur une plage publique de LA, en retrait du reste des gens. Ils n’étaient pas nombreux, en fait, parce que le soleil était enfin en train de se coucher. À croire que ça n’arriverait jamais... Mais ayant une peau très délicate, Hwan Su n’avait absolument pas envie de cramer pendant leur premier rendez-vous, quoi ! Parce que oui, oui. C’était exactement ça même s’il n’en avait pas encore parlé à Ihn Kyang. Il le ferait peut-être après. Là comme ça, la situation lui plaisait comme elle était et il n’avait pas envie de foutre un coup de stress au jeune homme... si seulement c’était possible. Bref, ils étaient donc assis sur une couverture assez grande pour leur donner un bon confort sans qu’ils aient des grains de sables coincés un peu partout là où c’était pas génial. Les pieds de Hwan Su étaient néanmoins plongés dans ce sable bien chaud et repus après avoir mangé un repas dans les strictes traditions coréennes qu’il avait lui-même préparé, il observait ce fameux soleil qui se couchait, teintant le ciel d’éclats rouges, roses, oranges, jaunes... et même mauve. C’était magnifique.

De fait, il pose une main sur la cuisse d’Ihn Kyang pour attirer son attention. Et voyant que ça ne fonctionne pas, il glisse deux doigts sous son menton pour le forcer à relever la tête de la tablette deux secondes. À présent que le repas était terminé et que Hwan Su avait bien papoté tout seul dans son coin, il était temps pour Ihn Kyang de s’activer un petit peu !

« Regarde, c’est magnifique. », murmure Hwan Su, pour qui les petits plaisirs de la vie restaient une réalité malgré l’opulente richesse de ses parents. « Je n’avais jamais vu un si beau couché de soleil. Et il fait encore tellement chaud. Le sables est limite brûlant ! »

En journée, quand le soleil fondait dessus, ça devait être intenable. Mais là, c’était juste incroyablement confortable. Il y a un nouveau petit moment de silence pas inconfortable, mais quand même particuliers sachant que Hwan Su le partageait ! Et finalement, tournant la tête vers son compagnon, il reprend la parole, un peu hésitant.

« Je suis allé voir sur Internet comme tu me l’as conseillé... », murmure lentement Hwan Su. C’était vrai et ça lui avait fait un petit choc. Toutefois, il ne ment pas en ajoutant : « Je ne veux pas te forcer à en parler là. Ne sois pas sur la défensive. Mais, je voulais que tu saches que ça ne change rien pour moi. Et que si tu veux en discuter, je suis aussi capable d’être une bonne oreille. »

Le blond a un sourire pour Ihn Kyang... et finalement, laissant tomber les sujets douloureux, il s’élance sur quelque chose de beaucoup plus léger !

« J’aimerais me teindre en brun, je crois ! Ou du rouge...! Qu’est-ce que tu en penses ? », demande-t-il, attendant vraiment une réponse cette fois. « J’adore le blond, mais ça brise tellement les cheveux à la fin et puis, ça ferait changement. Je crois que ça me donnerait des airs plus masculins. C’est pas plus mal...! »

L’ère de Barbie était peut-être révolue... au moins pour quelques mois.


Invité

avatar




Posté le Jeu 27 Mar - 15:14




Ihn Kyang avait quitté le bateau et ce dernier attendait sagement après avoir mouillé dans un port de plaisance. Escale à Los Angeles et si l’endroit avait pour lui le même attrait qu’une boîte de raviolis moisit, il était pourtant sur une de ces plages qui faisaient la réputation de l’endroit. Le sable n’était plus brûlant mais il gardait encore cette température tiède et agréable qui permettait de s’enfouir les pieds sous les grains pour en profiter pleinement. Le jour était plus que baissant, auréolant un soleil plus que couchant d’une nappe de lueurs rouges-orangées et l’air était agréablement chargé d’iode. Même pour lui qui n’était pas un fier défenseur de ce genre de petit plaisir simple, c’était quand même plaisant.

Evidemment il n’était pas seul ! Il avait bien fallu quelqu’un à l’initiative du projet quoi ! Du coup c’était Hwan Su qui lui tenait compagnie. Enfin c’était peut être plutôt l’inverse ! Le masseur était arrivé dans sa cabine comme une bombe, pour changer, visiblement décidé à se faire un petit pique-nique improvisé et puisqu’il lui avait mit une tablette sous le nez, Ihn Kyang avait finalement prit une veste légère pour ensuite suivre le mouv’, tout simplement.

Le pique-nique en lui-même, d’un point de vu gustatif, avait eu assez peu d’intérêt pour Ihn Kyang qui s’était plutôt connecté sur son site internet, faisant plusieurs parties en simultanée. En ce moment sa préférence allait aux parties en aveugle mais il préférait être tranquille dans sa chambre sur le bateau pour ça. Pas qu’il n’aurait pas pu suivre sur la plage mais tout était une simple question de confort. Hwan Su avait babillé pendant le repas improvisé, Ihn Kyang s’était contenté d’écouter, n’enregistrant pas toujours mais rebranchant de temps en temps pour répondre d’un petit « hm » ou d’un mouvement de tête qui, par chance, semblait largement suffire à son compagnon. Ca n’avait l’air de rien mais c’était peu fréquent. En général les gens adorent qu’on les écoute parler d’eux-mêmes. Hwan Su semblait apprécier qu’Ihn Kyang l’écoute de temps en temps, même si c’était pour réagir assez peu. Au fond, même si l’un comme l’autre avaient l’air d’être deux personnalités très en demande sur ce qui leur faisait plaisir, la vérité c’est qu’ils se contentaient de très peu.

Ihn Kyang sent une main glissé sur sa cuisse, ne s’en préoccupant pas au départ… Mais visiblement, ce moment est un de ces moments où il devait écouter et de fait il finit par relever la tête pour voir le soleil couchant, sur la ligne d’horizon que formait le mariage de la mer et du ciel.

On se croirait le matin.

Cet unique moment de la journée où le décor était le même et où il était permit de douter. De son côté, Hwan Su embraie sur un sujet délicat qui… Ne trouve pas de réponse du côté d’Ihn Kyang. Il n’avait pas envie de parler de ça. Pas encore. Une autre fois peut être… Mais là non. Il n’était pas prêt et son attitude fermée sur le sujet l’indiquait probablement. A le voir, on aurait jamais deviné quel type de personnalité il avait pu avoir avant ce jour. Mais si Hwan Su avait regardé sur le net, il l’avait peut être vu sur une vidéo répondre à des journalistes spécialisés non ? Il ne reniait pas cette facette très arrogante de sa personnalité mais elle s’était tue, depuis. Il avait « changé » comme on dit et rien ne serait plus jamais tout à fait pareil.

Du coup, la conversation capillaire tombe à point. C’était probablement voulu d’ailleurs connaissant l’animal. Enfin… Commençant à connaître l’animal en tout cas.

J’aime bien le rouge.

Et c’était une façon de dire qui témoignait bien que ce n’était pas du tout dit en imaginant la dite couleur par-dessus la tignasse blonde de Hwan Su ! Ceci étant, sachant qu’il devait focaliser un peu pour que le moment soit un minimum réciproque, il précise :

Je vote rouge.

Puis histoire que Hwan Su en est pour son argent, il ne s’arrête pas là, ajoutant même :

Et les couper un peu ?

Bon par contre on atteignait pas mal le maximum qu’il pouvait faire à ce niveau là hein… ! Lui-même n’hésite pas à affirmer, comme si c’était normal :

Je peux te les couper. Je me coupe moi-même les cheveux.

Ca expliquait probablement les épis et les irrégularités de sa tignasse oui… Mieux valait que Hwan Su soit prudent en répondant mais il avait l’air de l’être quand ça concernait son physiquement de toute façon ! Ihn Kyang reprend la tablette une seconde, finissant deux parties rapidement, ne traînant plus que sur la dernière qui était sans surprise mais avec un joueur qui aimait prendre son temps, tout simplement.

J’aimerais intégrer un nouveau module, il faut que j’en parle avec celui qui s’en occupe.

Et d’expliquer brièvement :

Je voudrais offrir la possibilité de rejouer des parties célèbres dans un premier temps, en laissant au joueur sa liberté d’action à partir du moment qu’ils jugent clef. Puis par la suite des parties du site. Payantes celles-là parce que ça va demander de grosses ressources.

En fait :

Je ne sais pas si c’est possible. Ca demande un effort de calcule et une compréhension de la partie qui n’est peut être pas imputable à un ordinateur…



 

The Sunset Shines in your Eyes feat. Ihn Kyang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...
» [Clip] MYSA Feat DEMI PORTION - M'évader
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration