RSS

RSS



 

 

 Oups... feat. Swan Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar




Posté le Mer 15 Jan - 19:40


Avec un petit claquement irrité de sa langue contre son palais, Hwan Su déloge la main de l’homme d’une de ses hanches sans hésitation. Il le foudroie brièvement du regard tout en lui faisant signe de dégager. Sa journée était terminée mais celle de certains commençaient... et rien à voir avec ce gros pervers qui l’avait assurément pris pour un hôte. Ou une hôtesse. Hwan Su se fichait éperdument qu’on le confonde avec une jeune femme. Après tout, si ça l’irritait il changerait de look. Le blond avait beau avoir un côté diva et furie, il n’en restait pas moins qu’il ne geignait généralement pas pour rien non plus. Or, qu’on pose les mains sur sa petite personne alors qu’on n’y était clairement pas autorisé, voilà quelque chose qui le mettait hors de lui ! C’était dégoûtant, mal élevé et franchement, s’il voulait aller fricoter avec des salopards sans classe, ça se saurait ! Or, il était plutôt du genre à rechercher des gens calmes et posés.

De fait, Hwan Su opère une retraite stratégique et... voyant que l’homme le suit, il a carrément une petite exclamation outrée. C’était pas possible, quoi !! Il se dirige droit vers Flynn, un barman qu’il connaissait maintenant bien pour lui avoir joué un sale tour. À sa défense, il n’était pas celui qui avait pensé à cette blague mais plutôt l’outil utilisé ! D’accord, il l’avait fait avec joie et ça avait été drôle. En fait, monsieur était arrivé comme un prince en demandant à être massé par une femme. Il n’y avait juste pas de massothérapeutes femmes à bord... et puisqu’il n’était pas un client et vu ses airs, une petite blague s’imposait alors l’espace de quelques minutes, Hwan Su s’est fait passer pour une femme ! Présentement, par contre, ça se retournait un peu contre lui avec ce gros lourd qui le suivait à la trace. Alors une fois devant Flynn, Hwan Su lui offre son plus beau sourire. Il voit le barman qui ouvre la bouche, sûrement pour le saluer... et d’un bond souple, il saute par-dessus le bar pour le rejoindre derrière.

Juste à temps ! Hwan Su vient se glisser derrière Flynn tout en pointant l’homme hébété qui s’était arrêté de l’autre côté du bar.

« Ce type me harcèle ! J’ai beau le repousser, il me prend pour une hôtesse. », grogne-t-il tout en lançant un regard noir au malpoli en chef qui restait toujours comme un con de l’autre côté du bar. « Toi au moins, tu n’as peut-être pas les yeux en face des trous, mais tu n’est pas relou. »

Hwan Su rigole. C’était une blague ! Il vient chatouiller les côtes de Flynn avant de traîner sa longue silhouette à côté de lui, s’adossant au bar tout en lui faisant un petit clin d’oeil. Bon, il n’aurait pas dût être là, mais il attendait que le type là soit envoyé sur les roses avant de quitter le poste. Et puis ,c’était quand même agréable d’être de ce côté-ci ! Il observe les bouteilles soigneusement rangées avant de se retourner... et de se poser à genoux pour observer ce qu’il y avait sous le bar ! C’était peut-être la seule chance qu’il avait de pouvoir fouiner un peu. Il aurait été bien bête de s’en priver, après tout.

« Wow, j’espère que vous faites le ménage après la soirée ! », s’exclame Hwan Su tout en repoussant quelques bouteilles vides et chiffons mouillés. Ah, les pourboires. Il les fait doucement tinter avant de s’intéresser à un paquet de cartes bien collant. Il relève la tête vers Flynn, lui offrant un sourire un peu trop angélique pour être sincère, histoire de se faire pardonner d’être une pure petite fouine. « C’est sympa, ton lieu de travail. Tu dois avoir mal au crâne parfois, non ? »

Il se relève d’un coup, près de Flynn... Et son regard croise celui d’une très belle femme, complètement choquée ! Oups...

« C’est pas... », commence Hwan Su, mais la femme tourne déjà les talons. « ...ce que vous croyez. Bon eh bien, il faut voir le bon côté des choses : tu as une minute de pause là. »

Nouveau sourire angélique. Oups ?


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 22/12/2013
Notes : 208
Age : 29
Métier : Gérant du bar.
Sur le bateau je squatte : Main Desk


Posté le Mar 21 Jan - 0:17


oups...

Hwan Su & Flynn


La journée avait déjà plutôt bien commencé. Je m’étais pour une fois, levé du bon pied ce qui avait tout de suite illuminé ma journée. Une longue journée de travail m’attendait et il me fallait beaucoup plus que du courage pour me motiver. Le plus dur était en soirée quand les jeunes venaient pour simplement se bourrer la gueule et qu’en plus parfois ils faisaient chier leur monde parce qu’ils avaient du fric et qu’ils ne voulaient pas patienter comme tout le monde. J’étais donc derrière mon bar, à servir quelque client. L’après-midi venait de pointer le bout de son nez et déjà plusieurs personnes étaient passées entre mes mains expertes de barman. L’après-midi et le soir étaient deux parties de la journée très différente. L’après-midi, nous avions beaucoup de famille avec leurs enfants qui venaient se désaltérer après la piscine. Alors que le soir c’était plutôt des gens qui venaient faire la fête et très peu d’enfants.

J’étais en train de servir l’un de mes clients quand je vis un mec sauter par-dessus le comptoir et venir se cacher derrière moi. Au début j’allais râler et l’envoyer bouler mais je reconnu sa voix et me retins de l’attraper par le col de sa chemise. « Ce type me harcèle ! J’ai beau le repousser, il me prend pour une hôtesse. » Je me mis à rire. C’était plus fort que moi mais je ne pouvais que comprendre cet homme. Hwan Su avait un physique qui pouvait nous faire penser qu’il était une femme. Et le pire dans tout ça pour nous homme sous hormones constantes, c’est qu’il en jouait et adorait porter les gens à confusion. Il était donc normal que des situations comme celles-ci arrivent même s’il n’y était pour rien. « Il faut dire aussi que tu es tellement mignonne ma petite Hwan Su qu’on ne peut que confondre ! » J’enfonçai le clou, repensant à cette fameuse journée où nous nous étions rencontrés après qu’il ait joué justement le rôle d’une femme.

« Toi au moins, tu n’as peut-être pas les yeux en face des trous, mais tu n’es pas relou. » Non, je n’étais pas du genre gros lourd, si une fille ne voulait pas de moi et qu’elle n’en valait pas la peine je lâchai assez vite l’affaire et passait à autre chose. Et puis, généralement on arrivait plus facilement à avoir des nanas en étant subtile quand étant lourd. « Je vais prendre ça comme un compliment. » Lui-dis-je avant d’interpeler l’homme qui ne voulait apparemment pas lâcher l’affaire. « Et donc monsieur, à moins d’être gay, ce que je ne pense pas vous ayant vu reluquer le derrière de la jeune fille venant de passer, vous êtes en train de draguer un homme. » Et là, la plus jolie tête du mec qui comprend rien à ce qui lui arrive. Qui regarde Hwan Su genre : Mais non, c’est bien une fille ! Et qui là, son cerveau s’illumine et il comprend. Il passe ensuite par toutes les émotions se demandant surement s’il ne serait pas passé de l’autre côté se disant que ce n’est pas possible sachant qu’il pensait que c’était une fille et tout ça puis, s’en va rouge comme une écrevisse, nous laissant juste mort de rire intérieurement.

« Wow, j’espère que vous faites le ménage après la soirée ! » Je détournais le regard de cet homme pour voir Hwan Su, accroupi, en train de faire l’état des lieux du bar. En général c’est toujours propre quand c’est mon service mais la veille n’ayant pas fini le service je vous laisse imaginez l’état dans lequel mon collègue a mis l’endroit. « Ben Vas-y fais comme chez toi après tout ! » Cela ne me dérangeait pas vraiment mais par contre si le patron venait à montrer le bout de son nez je n’imagine pas la mouise dans laquelle il me mettrait ! « C’est sympa, ton lieu de travail. Tu dois avoir mal au crâne parfois, non ? » Je relevais la tête ayant vu une cliente s’approcher j’allais ouvrir la bouche quand Hwan Su se releva et qu’elle le vit. Je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi choquée de toute sa vie.

« C’est pas... » Je me retins d’éclater de rire. C’était vraiment une situation vraiment très étrange. Cela ne m’étais jamais arrivé et de voir la cliente s’en aller avec cette tête là je m’en souviendrais jusqu’à la fin de mes jours ! « ...ce que vous croyez. Bon eh bien, il faut voir le bon côté des choses : tu as une minute de pause là. » Je fis semblant d’être désemparé. Il me faisait fuir mes clients et en plus il trouvait des points positifs à ça ! Il était vraiment unique celui-là ! « Et en plus tu fais fuir mes clients ! Vilaine fille ! » Lui dis-je en lui tapant sur la fesse. L’homme venait juste de partir et je n’avais donc plus aucun client en vue pour le moment. « Dis t’es au courant quand même que t’as pas le droit d’être là ? » Je savais qu’il le savait mais je voulais lui faire comprendre qu’on risquait tous les deux d’avoir des ennuis. « Tu veux quelque chose à boire ? » Tant qu’à faire ! Il était surement là pour un petit moment cela allait être une bonne occasion de discuter ! « Oh et au passage, je comprends pourquoi tu te fais poursuivre par des pervers aujourd’hui, t’as vu comment tu t’es fait tout beau ! C’est pour moi avoue ! » Il savait que j’étais un coureur de jupon version fille mais cela ne m’empêchait pas de l’embêter quand même sachant que je l’avais pris pour une fille il y a de cela quelques temps.

_________________
You have made my life
complete and I love you so
03 rp en cours.


Invité

avatar




Posté le Ven 31 Jan - 5:55


Il fallait quand même donner un truc à Flynn. Peut-être qu’il n’en ratait jamais une pour tacler, mais il savait aussi défendre ! C’est probablement pour cette raison qu’à ses petites moqueries pas méchantes, Hwan Su se contente de croiser les bras pour lui tirer brièvement la langue, histoire de marquer le coup quand même. Mignonne, lui ? Ah ça non, il refusait le « compliment » ! Par contre, ce n’était pas le genre de truc qui le mettait hors de lui non plus. Les mains qui se baladaient sans invitation toutefois, ça le foutait en rogne. Il avait de quoi se défendre lui-même, mais qui dirait non à ce que ce soit un grand homme bien viril qui s’en occupe, hein ? Alors Hwan Su se tait, observant le malpoli de l’autre côté du bar avec un petit air supérieur hautement satisfait et les bras toujours croisés sur son torse. Bien dit ! Juste dans les dents...! Mais première chose...

« C’était un compliment ! », s’exclame Hwan Su tout en ayant malgré tout un petit sourire pour Flynn au milieu de son air pincé. « Je ne t’autorise pas à le prendre autrement. »

La Reine avait parlé ! Et alors que le pervers s’éloigne finalement, l’air extrêmement mal à l’aise, Hwan Su se détend considérablement. Il pose une main sur le bras -massif !- de Flynn pour attirer son attention, un petit sourire plus las mais pas moins sincère étirant ses lèvres.

« Merci. Je me fiche qu’on me prenne pour une femme. Si c’était le cas, j’afficherais un autre look. », convient-t-il tout en poussant un petit soupir, renvoyant une mèche derrière son oreille. En même temps, c’était que la première impression. Parce qu’au final, il n’était pas si efféminé que ça non plus, appréciant pleinement sa masculinité. Juste... de façon moins virile que la plupart des hommes ! « Mais ce n’est pas une raison pour y mettre la main sans y être invité. »

Mais signe que cet épisode ne l’avait pas perturbé plus qu’il le fallait, Hwan Su était déjà en train de fouiller comme il savait si bien le faire. Lorsqu’il se relève, pas gêné le moins du monde, il a les mains un peu collantes et cherche rapidement un linge humide, du genre de ceux qui étaient utilisés pour laver le bar à intervalles réguliers. Lorsqu’il met la main sur un d’entre eux, il entreprend de se nettoyer, la mine légèrement bougonne alors que cet idiot le traite de « vilaine fille » avant de lui claquer les fesses ! Il lui donne un bon coup de bassin de côté, histoire de le bousculer... Mais bon, il avait beau être grand, Flynn l’était encore plus et surtout, il était bien plus épais que lui ! Au final, l’homme ne bouge pas d’un pouce, faisant grogner le blondinet ! Hwan Su jette la serviette sur le bar... avant de se raviser pour venir la glisser sous celui-ci. Ça faisait plus propre comme ça, non ?

« T’es vraiment un sale gosse, en fait. Pire que moi...! », s’exclame-t-il finalement, un peu boudeur. Il soupire, se tournant dos au bar pour s’y appuyer, observant le barman. « M’émascule pas trop. Je pourrais finir par t’arracher les cojones à mains nues juste pour te le faire regretter. Tu sais jamais à quoi t’attendre avec un asiatique androgyne...! »

Quant à ne pas avoir le droit d’être de ce côté-ci du bar, Hwan Su a un sourire angélique pour Flynn. Oui bon ça...

« C’est quand même un peu moins grave. Je veux dire, je suis un employé de ce bateau ! », proteste-t-il doucement avant de néanmoins ajouter rapidement : « Je repasse de l’autre côté dans deux minutes. Juste le temps que l’autre imbécile soit sorti du bar. »

Ce disant, Hwan Su a un petit clin d’oeil pour le caucasien. Il observe les bouteilles disposées sur le mur à la proposition qui lui est faite et il se contente de demander :

« Une bouteille d’eau, s’il-te-plaît. L’alcool, c’est mauvais pour la ligne. En fait, la raison principale c’est que je le tiens très, très mal...! »

Ça, c’était un petit problème des gênes asiatiques en général. Allez savoir pourquoi, mais ses semblables tenaient généralement très mal l’alcool ! Un rire joyeux et flatté franchit finalement les lèvres du Coréen alors que l’homme caresse dans le sens du poil, sachant quand même drôlement comment le faire, hein...! Hwan Su a un petit clin d’oeil pour lui tout en levant une main pour lisser un peu le col de Flynn.

« Vil flatteur. », réprimande gentiment Hwan Su. « Je pourrais te renvoyer la question, beau ténébreux. Tu n’as pas trouvé de masseuse, alors tu cherches une serveuse ? »

Il jette un petit coup d’oeil par dessus son épaule avant d’ajouter, malicieux :

« Ou une hôtesse ? Fais attention à celles-là. Ce sont de vraies enjôleuses. Pires que toi...! »

Hwan Su a un rire bref tout en relâchant le haut de Flynn. Il se tourne vers le bar... et d’un bond souple, il saute à nouveau de l’autre côté ! Il n’avait quand même pas envie que l’homme ait des ennuis. Toutefois, il se pose comme une fleur sur un petit tabouret, pas prêt à partir !


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 22/12/2013
Notes : 208
Age : 29
Métier : Gérant du bar.
Sur le bateau je squatte : Main Desk


Posté le Mar 11 Fév - 0:13


oups...

Hwan Su & Flynn


Franchement, je me demandais vraiment comment il faisait pour supporter tous ces gros lourds qui n’arrivaient pas à faire la différence entre un homme et une femme. Car oui, moi-même je m’étais fait avoir mais je m’étais aussi rendu compte de mon erreur au fur et à mesure de le regarder. Hwan Su était un homme, cela se ressentait au moins à un moment ou un autre. Il avait une apparence très féminine c’est vrai mais on sentait quand même quelques manière de mâle qu’il ne pourrait s’enlever sauf peut-être en se transformant totalement en femme. Ce que je n’espérais pas qu’il fasse. Il était très bien comme il était je ne voulais pas d’un amis en plastique. « C’était un compliment ! Je ne t’autorise pas à le prendre autrement. » Comment aurais-je pu le prendre de toute façon ? Je ne voyais pas Hwan Su dire des méchanceté, bon cela ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas être une petite vipère mais je ne l’avais jamais vu dans cet état et je préférais le gentil Hwan Su.

« Merci. Je me fiche qu’on me prenne pour une femme. Si c’était le cas, j’afficherais un autre look. Mais ce n’est pas une raison pour y mettre la main sans y être invité. » Oui, surtout qu’il faudrait être aveugle pour ne pas se rendre compte que c’était un mec ! Et encore, un aveugle s’en rendrait surement tout de suite compte au son de sa voix. Car Hwan Su n’avait en aucun cas une voix de jeune femme. S’il m’avait parlé avec sa voix lors du massage j’aurais surement tout de suite capté que ce n’était pas une femme qui me massait mais un homme… Ou peut-être pas enfin de compte, j’étais tellement persuader que c’était une femme que j’aurais trouvé une raison à sa voix masculine, j’en suis certain ! Je ne sais pas vraiment ce qu’il comptait faire mais son coup de hanche ne m’affecta pas plus que ça, mais c’était mignon ! Comme si un enfant voulait s’amuser à me pousser pour voir qui serait le plus fort sauf que Hwan Su n’essayait pas. « T’es vraiment un sale gosse, en fait. Pire que moi...! » Je le regardais me faire face, je levai le sourcil gauche me demandant bien ce qu’il allait me sortir comme connerie. Et je ne m’y trompai pas, c’était bien une connerie : « M’émascule pas trop. Je pourrais finir par t’arracher les cojones à mains nues juste pour te le faire regretter. Tu ne sais jamais à quoi t’attendre avec un asiatique androgyne...! » Je ne pus m’empêcher de rire. Avec son petit gabarit la seule chose qu’il réussirait à faire c’est de me faire rire. Non mais franchement ! Et puis pourquoi voudrait-il me les arracher ? Elle m’était trop utile pour que je le laisse faire !

« C’est quand même un peu moins grave. Je veux dire, je suis un employé de ce bateau ! » Ce n’était pas faux, mais je n’avais jamais vu d’autres personnes que les barmen de l’autre côté du bar alors je présageais qu’il était interdit pour le reste du monde de passer de l’autre côté. Enfin, je n’avais jamais vraiment posé la question depuis que j’avais embarqué à Hawaii. « Je repasse de l’autre côté dans deux minutes. Juste le temps que l’autre imbécile soit sorti du bar. » Je hochais la tête et cherchait la tête du mec dans la salle. Tête que je ne vis pas d’ailleurs, je n’avais pas vraiment fait attention pour m’en souvenir enfin de compte. « Une bouteille d’eau, s’il-te-plaît. L’alcool, c’est mauvais pour la ligne. En fait, la raison principale c’est que je le tiens très, très mal...! » Cela devait être intéressant de le voir dans un état sous alcoolémie. Je ne l’avais jamais vu bourré et je me demandais vraiment de quel genre il était. Je n’allais pas le forcer à boire juste pour ma curiosité. Je n’avais pas non plus envie de ramasser ce qu’il pourrait rejeter si cela devait en venir à ce point-là. « J’ai pourtant entendu dire que les coréens buvaient beaucoup ! » Oui, j’avais juste ouïe dire qu’ils buvaient beaucoup mais je ne savais pas vraiment s’ils arrivaient à rentrer chez eux en un seul morceau ou au moins jusqu’à leur lit sans s’imaginer grand nageur sur béton. « Tu la préfères fraiche ou tiède ? Et plate ou pétillante ? »

En le voyant me lisser mon col on avait l’impression d’un maniaque du ménage. Déjà il râlait pour le foutoir et la saleté du bar, ensuite il me remettait mon col en place. Il allait peut-être falloir qu’il consulte ! « Vil flatteur. » J’eus un petit rire. Je ne sais pas pourquoi mais je me l’étais imaginer en train de me dire cette phrase là en faisant un petit geste de la main genre nana qui dit « nan mais laisse tomber quoi ! » Je me chassais vite l’image de la tête pour voir le vrai Hwan Su devant moi.  « Je pourrais te renvoyer la question, beau ténébreux. Tu n’as pas trouvé de masseuse, alors tu cherches une serveuse ? » J’éclatais de rire. Je ne cherchais pas vraiment mais j’avais envie d’un peu de compagnie c’est vrai. J’attendais que les filles viennent à moi mais apparemment, je les faisais fuir. Elles avaient l’air plutôt timide sur ce bateau, ce n’était juste pas possible quoi !  « Ou une hôtesse ? Fais attention à celles-là. Ce sont de vraies enjôleuses. Pires que toi...! » Ben pas avec moi apparemment, je ne devais pas être leur type d’homme ou j’étais beaucoup trop fermé pour elle. Je pouvais pourtant être super sympa et gentil ! Comme on dit : il ne faut pas se fier aux apparences n’est-ce pas ?

« Pire que moi ! Tu es sûr ? Quoi qu’il soit vrai que l’on peut parfois tomber sur des psychopathes ! » J’avais quelques souvenirs de coup d’un soir qui aurait pu finir en petites amies récurrentes si je ne les avais pas remises à leur place comme il le fallait. « Ah je peux mieux te voir d’ici mon enfant ! » Lui dis-je avec un sourire sadique. Je lui servi ensuite sa bouteille d’eau et attrapai le chiffon qu’il avait posé avant de repasser de l’autre côté. Je commençai à nettoyer un peu le bordel que mes collègues avaient laissé. « Les femmes sont de plus en plus compliqué j’ai l’impression ! Quand j’étais jeune il me suffisait de montrer ma belle gueule et hop ! Au lit ! Mais maintenant il faut user de stratagème pire que ceux de l’armée pour réussir ne serait-ce qu’à avoir un câlin ! » Je ne savais pas si c’était pareil pour les hommes. Après tout, nous étions moins compliqué, on se prenait beaucoup moins la tête pour des broutilles.

« J’ai vraiment les collègues les plus sales de ce paquebot ce n’est pas possible ! » Il y avait des choses limites incrustés sur le plan de travail. Ils ne savaient pas à quoi servait une éponge ou quoi ? « Au fait, vous vous amusez toujours à jouer de vilains tour au mec comme moi au coin massage ? Ou vous êtes devenus raisonnable ? »

_________________
You have made my life
complete and I love you so
03 rp en cours.


Invité

avatar




Posté le Dim 16 Mar - 16:32


Hwan Su a une petite grimace à propos des Coréens qui boiraient beaucoup. Ça dépendait vraiment où on allait les chercher, les dits Coréens ! Il hausse donc les épaules. Lui, la vie nocturne dans les boîtes de Séoul ne le branchaient pas, donc il ne pouvait pas vraiment témoigner. Et dans sa famille, on n’accompagnait pas chaque repas par une bouteille non plus. Par contre, une chose de sûre...

« Les Asiatiques ont de très mauvais gênes pour tenir l’alcool. », explique Hwan Su, sérieusement. Et c’était vraiment sérieux... pas juste un mythe ! « Bon, certains sont très doués, je te le cache pas. Moi, je suis surtout très traditionnel, il faut croire. »

Il rigole un peu tout en haussant les épaules. Pour ce que ça changeait pour lui, qui n’aimait même pas le goût de l’alcool...! Même la France n’avait su le convertir aux bons vins. Comme quoi, on n’était pas uniquement nos origines, hein. Quant à l’eau, il a un sourire malicieux pour Flynn.

« Je la préfère plate et fraîche, contrairement à mes hommes. », rigole-t-il. Non, ce n’était pas de la drague lourde, juste une blague en passant ! Et il ajoute plus rapidement : « Merci, Flynn. »

Une fois repassé de l’autre côté du bar, Hwan Su tire la langue à l’homme alors qu’il déclare « mieux » le voir. Il attrape sa bouteille d’eau, venant en prendre une bonne rasade avant d’avoir un soupir de bien-être. Finalement, il avait beaucoup plus soif qu’il ne le croyait. Si ça se trouvait, le barman l’avait sauvé d’une déshydratation certaine ! Ou pas... En tout cas, un truc avait retenu son attention. Des... psychopathes ? Bon sang, Flynn n’avait pas de chance quand il draguait alors parce que c’était quand même intense. Il devait sûrement exagérer et ça fini par faire rire Hwan Su, qui se renseigne quand même un minimum.

« Aller, j’ai encore un bon moment avant d’en avoir complètement marre de l’ambiance. Qu’est-ce que tu entends par psychopathe ? », demande-t-il, voulant clairement ces précisions ! D’ailleurs, son regard brillait un peu sous l’éventualité des potins croustillants. Ne sait-on jamais ! « Tu dois plutôt les faire tomber comme des mouches, non ? »

Sauf que la suite le fait s’étouffer un peu avec sa gorgée d’eau ! Hwan Su a un regard un peu choqué pour le barman, quand même, qui lui parle des femmes comme de simple morceaux de steak à mettre dans son lit. Olà... Ils n’étaient pas DU TOUT sur la même longueur d’onde pour ce truc.

« J’espère que tu as eu droit à un bon lot de claques pour te remettre un minimum les idées en place. », raille Hwan Su sans retenir un petit rire. « Alors tu es du style Casanova... Quelle idée. Je comprendrai jamais ce type d’hommes, sans rancune. »

Lui était justement du genre qui ne tombait pas dès qu’on battait des cils. Oh, il avait des béguins très facilement, mais pour l’entraîner jusqu’à une chambre à coucher, ça se compliquait largement ! Et toujours très taquin, Hwan Su demande :

« Quand tu étais jeune ? T’as quoi ? 56 ans ? »

Il tire la langue à Flynn avant de rire à propos des collègues de l’homme... même si pour sa part, il ne trouverait pas ça drôle non plus si ça lui arrivait ! En fait, il serait du genre à leur tomber dessus façon Godzilla, alors valait quand même mieux qu’ils se tiennent à carreau à ce niveau ! ...et à tous les autres ! Puis, Flynn lui demande s’ils s’amusaient encore aux dépends des autres et Hwan Su lui répond avec un petit clin d’oeil taquin.

« Non, c’était que pour toi, beau brun. », assure-t-il tout en ayant un rire bref. « C’était amusant une fois, mais je ne vais pas me faire passer pour ce que je ne suis pas à tous les jours...! Au moins, tu dois admettre avoir apprécié le massage ! »

Femme ou pas, il savait exactement ce qu’il faisait quand il bossait !


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 22/12/2013
Notes : 208
Age : 29
Métier : Gérant du bar.
Sur le bateau je squatte : Main Desk


Posté le Jeu 20 Mar - 21:11


oups...

Hwan Su & Flynn


J’avais rencontré quelques coréens à Hawaii et c’étaient, il est vrai, de vrais alcooliques. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils l’étaient tous. C’était un préjugé comme par exemple que tous les asiatiques avait soi-disant un petit kiki (désolé ça m’est venu comme ça). Je n’avais pas été vérifié et cela ne m’intéressait pas plus que ça. Après tout chacun avait son intimé n’est-ce pas ? « Les Asiatiques ont de très mauvais gênes pour tenir l’alcool. Bon, certains sont très doués, je ne te le cache pas. Moi, je suis surtout très traditionnel, il faut croire. » Cela dépendait de comment on était fait. Je tenais très bien l’alcool mais mon père lui pas du tout. C’était d’ailleurs pour cela qu’il buvait très rarement. C’était souvent pour de très grandes occasions.

Je lui proposai de boire quelque chose. J’avais compris que ce ne serais pas de l’alcool donc et il me demanda simplement de l’eau. Le fait de repenser à mes amis à Hawaii me rendit nostalgique un court instant. J’étais parti sans vraiment leur dire au revoir. Je savais qu’ils comprenaient mais bon, ce n’était vraiment pas très classe de ma part de les avoir quitté comme ça. « Je la préfère plate et fraîche, contrairement à mes hommes. Merci, Flynn. » Je me mis à rire. Il est sûr que je le voyais mal avec quelqu’un de plat et d’ennuyeux. Ça devait bouger avec lui, c’était une vrai pile électrique, il fallait réussir à le suivre que ce soit dans ces déplacements ou dans ces paroles. Il était un peu comme un char il rentrait dans le tas.

« Aller, j’ai encore un bon moment avant d’en avoir complètement marre de l’ambiance. Qu’est-ce que tu entends par psychopathe ? » Je connaissais tellement de filles étranges. Je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir autant de gens bizarres sur cette planète. Bon il y avait aussi beaucoup de gens bien et altruiste mais il y avait aussi des fous et des folles. Bon je n’avais pas rencontré de folle à s’en faire interner mais parfois c’était limite quand même mais ce n’était que mon avis, pas celui de tout le monde, les gens disaient que j’abusais, ce n’est pas eux qui se les coltinait hein ! « Je pense à ces nanas qui pensent que parce que tu as partagé ton lit avec elle c’est pour la vie. Dès le réveil elle prévoit le mariage, le bébé et même la race du chien ! Je préfère les chats en plus donc c’est perdu d’avance dans ces cas-là. » Le pire dans tout ça c’est que beaucoup pensait que parce qu’elle avait eu le privilège de partager mon lit et de connaitre mon nom nous allions sortir ensemble et fonder une famille ensemble. N’importe quoi ! Je n’avais pas la tête à ça pour le moment, j’étais jeune, j’avais le temps ! « Une fois je suis tombée sur une nana avec qui j’ai couché une fois. Elle m’appelait ensuite toutes les 5 minutes et me suivait en filature dans sa voiture jaune pétant pensant que je ne la voyais pas. Elle agressait les gens avec qui je parlais enfin surtout les filles et le pire dans tout ça c’est que je ne connaissais même pas son nom ! C’est limite s’il elle n’allait pas me violer en plus ! » Rien que d’y penser j’en frissonnais. C’était vraiment une période très flippante de ma vie, longtemps après je continuai de regarder derrière moi au cas où elle débarquerait de derrière un poteau.

« Tu dois plutôt les faire tomber comme des mouches, non ? » J’avoue que plus je vieillissais et plus je préférais les femmes mures et donc je voyais plus souvent de jeunes et jolies jeunes filles tomber sous mon charme que des femmes de mon âge. « Surtout les jeunes minettes vierge en chaleur ! Qui en général retourne pleurer maman parce que j’ai refusé leurs avances. » C’était vilain dit comme ça mais c’était la réalité. Je ne voulais pas dégouter ces jeunes filles alors je préférais qu’elle ait une petite peine de cœur plutôt que de gâcher leur vie sexuelle parce qu’elle avait perdu leur virginité avec un connard.

Il avait failli se noyer dans sa bouteille. Je ne sais pas vraiment pourquoi il réagissait ainsi. Tout le monde savait que j’avais peu d’estime pour les longues relations. Adolescent je voyais les femmes seulement comme un passe-temps, un plaisir. Un peu comme le jambon quoi ! On en mangeait par plaisir surtout dans les croque-monsieur. « J’espère que tu as eu droit à un bon lot de claques pour te remettre un minimum les idées en place. Alors tu es du style Casanova... Quelle idée. Je ne comprendrai jamais ce type d’hommes, sans rancune. » Je levai les mains en l’air pour dire que je respectais son choix. Je le comprenais, ce n’était pas quelque chose de très sympathique c’est sûr mais je n’y pouvais rien, il fallait du temps pour changer les mauvaises habitudes. « Je me calme avec l’âge mon ami ! Rentre les griffes. Et en général elles sont prévenus, sauf quand elles ne veulent pas l’entendre… »

« Quand tu étais jeune ? T’as quoi ? 56 ans ? » Je me mis à rire. Ouais, je n’étais pas très vieux mais j’étais plus jeune que maintenant quoi ! « Dans cette zone-là ouais ! » J’allais dans son jeu. Il me tira la langue.  Je râlais donc par la suite sur mes collègues absents qui étaient vraiment très sale. Je ne comprenais pas comment on pouvait autant salir et comment on pouvait servir avec un bar dans cet état. Nous étions sur un paquebot de luxe ! Pas un piteux bar au fin fond d’une ruelle sombre. Je lui demandais ensuite s’il continuait de s’amuser avec les gens. Je voulais savoir si j’étais le seule et l’unique à s’être fait berné comme un bleu. « Non, c’était que pour toi, beau brun. C’était amusant une fois, mais je ne vais pas me faire passer pour ce que je ne suis pas à tous les jours...! Au moins, tu dois admettre avoir apprécié le massage ! » Je me mis à rire. Il était en tout cas sur de lui sur ce point-là mais il avait ses raisons. Il est vrai qu’il était vraiment très doué pour masser et cela ne me dérangerait pas à l’avenir de repasser par son cabinet pour me détendre. Mais bon j’avais envie de le taquiner… « Hum, c’était pas mal mais j’ai eu mieux ! » Je lui fis un clin d’œil. Je l’imaginais me fusiller du regard et me poursuivre ensuite avec une pioche comme celle des 7 nains. « Et donc quand j’y pense monsieur est quelqu’un de sérieux ! Jamais le premier soir ? » Je voulais savoir après tout, il savait comment je me comportais, je voulais en savoir plus à mon tour.

_________________
You have made my life
complete and I love you so
03 rp en cours.



 

Oups... feat. Swan Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...
» [Clip] MYSA Feat DEMI PORTION - M'évader
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration