RSS

RSS



 

 

 Petit cockail entre amant.... euh c'est ça le titre ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar




Posté le Mer 18 Déc - 21:35


    Voilà tout était prêt. J’avais loué la piscine fait mettre en place les bougies et surtout j’avais fait mettre au frais près de 6 bouteilles de champagnes. J’avais même essayé de batailler avec l’équipage mais ces pauvres pecnaux ne voulais pas utiliser leur fusé de détresse pour faire un joli feu d’artifice. Franchement dans cet équipage il ne faisait vraiment aucun effort pour rendre le voyage de leurs clients agréable. Déjà que le service était parfois limite mais là ça dépassait vraiment les bornes. Bon déjà je suis prêt niveau tenu j’avais inévitablement opté pour le maillot noir simple Calvin Klein. J’avais retiré tous mes bijoux histoire de ne pas les mouillé. Je m’étais aussi quelques peu parfumé et m’était coiffé de manière classe comme à mon habitude. Maintenant il ne me restait qu’une seule chose attendre. Oui j’étais en avance malheureusement. J’avais tellement stressé que me préparer avait était une chose que j’avais fait bien évidement bien trop tôt aux vu des heures de fin de service de la demoiselle. Je tournais en rond comme un lion en cage pendant au moins une bonne demi-heure quand je me rendis compte de ma bêtise. Qu’es que je pouvais être con parfois, je n’en étais pas à mon premier rendez-vous. Qui plus est d’habitude jouée le mec en retard ne me dérangeait absolument pas. Je me frappais la tête intérieurement et décidais donc de m’allumer une cigarette et me mis à fumer tranquillement en regardant la mer d’un œil distrait. Tout ce qui manquais maintenant c’est que la princesse au petit pois arrives pour que la fête commence … oui mais quand ?


Invité

avatar




Posté le Jeu 19 Déc - 21:32


Je me demandais ce qu’il m’attendait. J’avoue que j’étais anxieuse mais à la fois excitée. Quand il s’agissait d’être seul avec lui. J’avais toujours peur de ne pas être à la hauteur et de paraître insignifiante et idiote. J’avais toujours peu de lui montrer une mauvaise image de moi. Je ne voulais pas le décevoir en fait, ni encore moins qu’il est honte d’être avec moi. Par contre j’avais décidé de me faire belle pour lui sans pour autant aller dans l’extrême. Je voulais qu’il me voit belle, même si ce n’était qu’éphémère. J’avais enfilé une jolie robe noire, simple mais jolie à regarder et je trouvais que je la portais plutôt bien. Je me souviens du moment où il m’a proposé de venir le rejoindre. Je n’ai pas sur pondre sur le moment mais après je savais que je voulais passer un moment intime avec lui, sans personne autour de nous. J’avais était surprise de son geste, mais j’avoue qu’il m’avait avant tout touché. Je me dirigeais donc vers la terrasse, près de la piscine songeuse et anxieuse, heureusement que mes ballerines me permettaient de marcher correctement. Si j’avais mi des talons je me serai tordu la cheville à plusieurs reprises.  Pourtant nous avions eu des rendez-vous à de nombreuses reprises alors pourquoi j’étais stressée ? Je le vis et puis je décidais d’accentuer mes pas pour être au plus près de lui. Une fois derrière lui, je grattais le fond de ma gorge pour qu’il sache que j’étais là. Je me recoiffais, en espérant lui plaire. C’était magnifique je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi romantique, tout autour de nous le romantisme nous entouraient. Mon cœur battait la chamade, je me demandais comment mon cœur pouvait battre aussi fort. Je savais pourquoi : parce que c’était Tae San


Invité

avatar




Posté le Ven 20 Déc - 18:51


    Toujours en train de fumer ma cigarette j’entendis tout d’un coup un petit bruit sourd derrière moi. Je gardais ma cigarette entre mes lèvres fronçant les sourcils pensant qu’il s’agissait encore de quelqu’un qui allait venir me casser les bonbons. Je finissais par me retournais sursautant presque quand je me rendis compte que le casse bonbon n’étais en fait que Hyo qui avait surement fini son service. Je lâchais un peu fort ma cigarette qui tomba lourdement sur le sol entre nous. Une couleur rouge se teinta un peu sur mes joues mais je détournais doucement le visage pour ne rien montrer. Je me baissais ensuite pour récupérer la dite cigarette. Je l’écrasais ensuite dans le cendrier pas très loin puis retournais bien vite vers elle. J’en profitais ensuite pour servir deux flûtes à champagne et lui en tendis une. Bon sang on dirait un ado près pubert franchement je me trouve vraiment con quand il s’agit de cette fille. Que quelqu’un me sauve la mise où me donne un bon coup pied aux fesses pour que j’arrête d’être aussi débile en face d’une fille. Me remettant bien en face elle je lui tendais un verre avec un sourire qui se voulait charmeur sur les lèvres. Quand je vous disais que j’avais l’air limite d’un collégien je ne plaisantais pas. « Pour vous demoiselle ».Rah que ça me vas pas ce profil de romantique à deux balles mais je savais une chose c’est que ça lui plaisait beaucoup que je fasse ce genre de chose alors j’allais prendre sur moi espérant une chose c’est qu’elle ne me pose pas un semi lapin en refusant la coupe que je lui présentais. Heureusement pour moi cette couple elle la pris délicatement dans sa main. Un nouveau sourire se fit sur mes lèvres et je soulevais ensuite ma propre coupe pour la mettre un peu plus près de la sienne. « On trinques ? ». Oui je pose une question con mais que voulez-vous il faut bien que ces coupes de champagnes servent à quelque chose non ?


Invité

avatar




Posté le Ven 20 Déc - 21:09


Je suis surprise je ne m’attendais pas à ce qu’il se retourne aussi rapidement vers moi. Je suis un peu intimidée parce que je ne sais pas comment me tenir. Est-ce que je suis assez jolie ? Est-ce que ma façon de paraître devant lui est plaisante ou aise le contraire ? Je vois son sourire et je suis soulage de le voir ainsi sourire. Je mets mes cheveux derrière mes oreilles puis je prends la coupe de champagne tout en effleurant ses doigts sans le faire exprès « Merci, Monsieur. » - je le connaissais très bien je savais que ce n’était pas dans sa nature d’agir avec autant de romantisme. Je le voyais légèrement mal à l’aise tout comme je l’étais. J’étais rassurée nous étions ainsi, deux personne intimidées ne sachant pas comment se comporter. J’approchais ma coupe de la sienne tout en lui rendant son sourire. La nuit promettait d’être merveilleusement belle. Nous trinquions nos verres ensemble, je m’étais contentée de hocher la tête positivement tout en souriant sincèrement. Je pense que mon regard reflétait le bonheur que c’était d’être auprès de lui. Je porte la coupe à mes lèvres buvant quelques gouttes de champagne, laissant ma langue glissait sur celle-ci. Je regardais la table avec attention, tout était magnifique. Ces bougies étaient lumineuses et de couleur différente, tout comme leur parfum. Je penchais ma tête vers celle-ci, prudente, appréciant leur senteur. « C’est vraiment magnifique Tae. Vraiment. » - je me tourne vers lui, je finis la coupe parce que je suis un peu anxieuse. Je pose le verre vide sur la table tapissé d’une nappe en dentelle que je touche du bout des doigts - « C’est tout doux. » - je ris un peu, agissant ainsi légèrement enfantine. Nous étions seule ce qui me plaisait encore plus. Je restais ensuite face à lui, en le regardant boire son champagne, sans me lasser de son visage et de sa présence. « Merci. » - je commençais à m’approche tout près de lui mais je m’arrêtais avant d’être trop proche. Le temps était comme figé, sans savoir comment me comporter. Mon cœur battait mais ma raison avait le dessus sur mes véritables sentiments. Je ne devais pas agir avec impulsivité. Je ne souhaite pas le provoquer, ni le froisser. Pourtant je n'ai envie que d'une chose prendre refuge dans ses bras.


Invité

avatar




Posté le Mar 24 Déc - 10:25


    « C’est vraiment magnifique Tae. Vraiment. ». Ouf je suis soulagé elle était contente de ce que j’avais fait. Je pense que j’avais bien fait de regarder tous ces films ridicule. Vous n’imaginez pas comment j’ai dû me cacher pour que Kiyo ne me pique pas et que ces pauvres passagers ou autre employé ne vois pas que le grand Tae était en train de regarder des films pour nana. Heureusement ça avait vraiment porté ses fruits je suis rassuré. Enfin je la vis finir sa coupe et ouvrais un peu les yeux en grand ne me rappelant pas de la descente qu’elle pouvait avoir avec de l’alcool. Je continuais alors de la fixer continuant doucement la mienne. J’avais là aussi fait le bon choix sur le champagne. Fallait-il quand même dire que c’était le plus cher du bateau. M’enfin ça je ne lui dirais pas surtout quand elle me fis son regard plus que mignon et se rapprochais de moi. Bon sang je me contrôlais plus vraiment quand elle était comme ça. Je finissais alors mon verre et me rapprochais à mon tour d’elle la regardant de haut en bas essayant de faire comme dans les films tout en ajoutant ma touche personnel. Car oui je pouvais les suivre mais de là à devenir niais hors de question. « Tu es…. Tu es en beauté ce soir ». Et voilà j’avais encore sortit une bêtise plus grosse que moi. Je me frappais la tête intérieurement tellement je pouvais être totalement désarmé devant elle. Je n’aimais vraiment pas être comme ça mais je n’arrivais pas à être autrement. Je me grattais doucement la nuque et la regardais en souriant nerveusement. Bon sang c’était quoi la suite du programme déjà. Mise en ambiance fait, proposer à boire euh fait. Ah oui maintenant il fallait que je lui propose une activité. Bon qu’es que j’avais prévu au fait. Ah oui la piscine qu’es que je suis bête. Je reposais ma coupe et lui pris doucement le bras. « Un tour dans la piscine te tente ? » Je tentais de lui faire un sourire charmeur mais c’est vraiment pas mon truc et je devais surement me rendre ridicule mais il fallait bien que je fasse au mieux pour essayer de faire comme tous ces films totalement débile.



Invité

avatar




Posté le Mar 24 Déc - 15:34


Quand il s’approcha de moi j’en fus heureuse, un sourire dès plus magnifique se forme sur mes lèvres, sans pouvoir l’en empêcher.  Tae me disait que j’étais belle à ses yeux et j’avoue que mon cœur s’emballa et des papillons enveloppèrent mon ventre, mais rien de désagréable bien au contraire. Je posais mes mains sur sa veste tout en le fixant avec une affection sans doute un peu trop débordante, mas il me rendait ainsi : follement amoureuse de lui, heureuse et épanouie. Le calme nous enveloppe, ce qui rend le moment encore plus intense et humain. Je l’aime tout simplement. -  « Tu es beau aussi. Vraiment Tae. » - je redescends mes mains ensuite, je décidais de ne pas trop l’étouffer de peur de briser cet instant par mon affection et ma possessivité. Quand il me prend le bras je me dirige instinctivement vers lui, j’attends toujours un geste comme ça de lui et à chaque fois je fonds littéralement sous son contact. Même s’il n’est qu’un simple effleurement. Je plonge mon regard dans le sien, puis je pose ma main sur mon ventre suite à sa proposition, je ne peux pas refuser. Ca me tente bien aussi, d’aller dans la piscine chauffante en cette heure tardive et n’être que tous les deux dans l’eau. « Oui pourquoi pas. L’eau est chaude en plus donc ça ne peut qu’être agréable. » - je souris puis je prends sa main dans la mienne, avant de la poser sur sa joue que je caresse tout doucement, le sourire ne me quitte pas. Mes sous-vêtements étaient assortis, ça pourrait lui plaire de me voir ainsi parce que je n’avais pas l’intention de me baigner avec ma robe. Je lui lance un regard enjoué avant d’enchainer : « On y va maintenant ? » - nous pourrions manger ensuite, après ce bain de « minuit ». Je ris un peu, je ne me prends pas trop la tête en ce moment. Je me sens à l’aise avec lui et puis il connaît mon corps par cœur, alors ça ne me gêne pas vraiment et puis nous sommes seul, où est le mal ? Je défais la fermeture éclair de ma robe qui tombe ensuite sur le sol. Je la ramasse et la pose sur le coin de la table. Je prends une longue serviette qui est sur un transat bien jolie d’ailleurs et je l’enroule autour de moi et je retire mes chaussures. Tout en riant je cours légèrement enfantine près de la piscine, je m’assois et je trempe mes pieds dans l’eau, les bougeant frénétiquement pour m’amuser. « Elle est chaude. C’est agréable ! » - j’attends ensuite Tae s’il veut venir ou pas me rejoindre, pour ma part je me sens bien avec lui et en ce lieu.


Invité

avatar




Posté le Dim 26 Jan - 21:13


    Je rougissais doucement à cause de cette jeune fille qui se déshabiller devant moi. D’habitude il était vraiment normal que ça soit moi qui  les déshabille doucement. Je la laissais s’installer sur la piscine et l’observais quelques minutes avant de m’assoir doucement à côté d’elle. J’étais toute chose et avais déjà des envies des plus étranges. Le fait qu’elle est fait glisser sa robe de la sorte avait une nouvelle fois réveillé la bête qui est en moi.  Je bougeais mes pieds dans l’eau et essayer de me retenir de lui sauter dessus. Il est vrai qu’avec elle j’avais toujours joué les gentlemans mais le fais qu’elle soit pour moi limite entreprenante me donnais envie de retourner à ce moment où entre elle et moi c’était quelque chose de si normal que de ce tenir la main ou s’embrasser bien plus que de respirer. Je me calmer doucement quand même posant ma main sur la sienne et fit bouger l’eau bien plus vite entre mes pieds histoire de l’éclabousser une bonne fois. Ne voyez pas là quelque chose de pervers loin de là je voulais encore une fois détendre l’atmosphère un peu plus tout en profitant pour voir le maillot de bain bien coller contre sa peau. Et oui je suis pas un ange enfin après tout ça c’est pas un scoop. Je suis et je resterais le même. D’ailleurs cette serviette gâché un peu la vue. Je me décidais donc à devenir un peu taquin. « Dit moi tu trouves pas que cette serviette est en trop ? » Je la pointais doucement du doigt et essayais de tirer dessus pour te montrer qu’elle serait bien de retour sur le transat ou tout bonnement posé au sol. Je bougeais ainsi mes pieds bien plus vite histoire de bien l’éclabousser. Qu’es que je pouvais être gamin parfois aussi puéril qu’un gosse de 5 ans et demi. Je me rapprochais d’ailleurs d’elle un peu plus d’elle oubliant un peu que j’avais pensé là jouer très romantique ce soir. Et oui mon côté dragueur et homme à femme commencer à revenir doucement.



 

Petit cockail entre amant.... euh c'est ça le titre ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit voyage dans les lieux mythiques du blues
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Petit-boutier ou gros-boutier ?
» Roland Petit à Garnier
» Enquête : petit chat perdu.