RSS

RSS



 

 

 Ready to fight, babe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar




Posté le Mer 18 Déc - 15:03

Ready to fight ?
feat. Hyo Jin
 

J'ai tendance à souvent me mêler de ce qui ne me regarde pas, pointer mon nez dans les affaires des autres et ce contre leur gré, mais il arrive aussi que ma présence soit réclamée, tout comme ce soir. La boule rose sucrée raclait inlassablement contre mes dents, tandis que je remontai les manches de ma veste pour laisser mes avants-bras nus. Je repassai rapidement du regard les quelques mots écris sur mon portable afin de prendre connaissance de l'endroit où j'étais attendu, avant de soupirer lourdement, blasé, dans le but de me motiver. Je rangeai ensuite mon gsm dans ma poche, froissai le papier de ma sucette, le jetai au sol d'un geste furieux et sortis de ma cabine : pourquoi fallait-il que les gens attendent de telles choses stupides de moi ? Je n'aime pas me battre pour les autres, je ne le fais que pour mon propre compte, je suis un égoïste. Malheureusement, ce gars qui me demandait à l'aide là, m'avait bien aidé et je lui devais bien ça. Ne pouvait-il pas résoudre son problème seul ? Je me moquais bien des interférences dérangeantes des soirées privées, il y en avait plein, et pour une fois je n'aspirai qu'à rester couché calmement.

Le personnel s'était visiblement consulté pour une petite fête privée au bord de la piscine, mais il y a toujours des troubles fêtes comme moi, et comme ce groupe là qui m'avait appelé justement. Comme quoi on voulait pas tolérer leur présence, qu'une embrouille planait, qu'une meuf foutait la misère. C'étaient pas mes affaires, j'y allais presque à reculons tant j'avais pas envie. Mais bon, plus vite ce sera fait, plus vite je rentrerais : suffisait de montrer au personnel qu'une petite party privée peut se faire en notre présence, gueuler un peu, frapper deux trois gens si au pire ça tournait mal et rentrer chez "moi". Je poussai la foule d'un coup d'épaule, cherchant celui qui m'avait envoyé le message près du bar. Et j'le trouvai, en prise avec une nana, nana qui gueulait sévère. Je me massai les tympans d'avance, et enlevai la sucrerie de ma bouche pour parler, saisissant l'épaule de la meuf pour la tirer vers moi.  « WOOOH tu t'calmes little princess, tu fais gentiment comme les autres meufs, tu retournes servir les mecs, là où t'es le plus à ta place, au service des autres, capté ? » Le pire dans tout ça c'est que j'arrivais à me sentir en position de force, non seulement alors qu'ils étaient sur leur terrain, mais en plus en débarquant après le début de la guerre. Puis réalisant à qui j'avais affaire, je fronçai les sourcils et la relâchai, surpris : « Hyo Jin-chan ? Aigoo.. C'est toi qu'on entend gueuler à trois kilomètres ? »



Invité

avatar




Posté le Dim 22 Déc - 14:33

Ready to fight ?
feat. Kuan Ti
 

Les soirées privées ? J’en avais tout simplement horreur. A chaque fois, que j’étais de service pendant l’une d’entre elle, il y avait tout le temps des débordements. C’était souvent difficile à gérer ce qui avait tendance à m’énerver plus qu’autre chose. A ces instants-là, je ne désirais qu’une chose que mon service prenne fin, mais à chaque fois il me semblait interminable.  La preuve il y avait une boude qui commençait à mettre le désordre pendant cette soirée. Ce n’était pas possible quand même. Je devais agir sans plus tarder s’ils avaient des comptes à régler qu’ils le fassent à l’écart tout simplement. Je décidais de poser le plateau que j’avais dans les mains sur le comptoir du bar. J’attache mes cheveux et je n’avais pas un regard des plus compatissants et je me dirigeais vers eux, me mettant entre eux deux. Sans pour autant les pousser ni faire le moindre geste qui pourrait être vu comme « une agression ». Je croise mes bras autour mon ventre puis je prends la parole sans la moindre hésitation. « Vous ne pouvez pas régler vos problèmes en dehors de cette soirée ? » - je les vois, ils n’ont pas l’air de comprendre qu’on n’est pas dans un cirque ici, s’ils veulent se mettre en scène et régler leurs compte qu’ils le fassent ailleurs. Je sens une main se poser sur mon épaule. Je jette un regard en biais, sans vraiment savoir qui est celui qui ose me tirer vers lui en me disant de me taire et d’être une fille sage et de retourner faire mon boulot. « Tu te prends pour qui pour me dire ce que je dois faire ? Moi capter ton message plutôt rêvé oui, c’est mal me connaître si tu crois que je vais faire ce que tu me dis. » - bon j’étais un peu remontée là, je m’étais emporté contre lui mais il ne  fallait pas me chercher.


Une fois que je me retrouve face à lui. Je le reconnais c’est Kuan Ti. Je n’y crois pas donc il fait aussi partie de cette bande qui vient mettre le foutoir ici, pendant cette soirée. Il fait bien de me lâcher, je remets mes vêtements correctement, je ne vois pas son regard surpris. Pour ma part je ne le suis pas vraiment, je prends à nouveau la parole, d’un air un peu moqueur mais encore sur les nerfs. « Qui veux-tu que ce soit ? Le père noël ? Ecoute vos problèmes et vos indifférents je vous demande juste d’aller les régler ailleurs. » -  je soupire fortement puis je reste face à eux, j’entends les autres s’excitaient derrière et je leur lance un regard noir. Qu’il ne pense même pas à me chercher des noises. « Les gens qui sont là pour profiter de la soirée, ne sont pas obligé d’être spectateur de vos histoires à deux balles. » - je pose main sur son épaule, l’époussetant un peu tout en le fixant droit dans les yeux. « Tu ne peux pas dire à tes « copains » d’aller régler vos histoires ailleurs, afin que tout le monde puisse profiter de cette soirée ? » - je mets ensuite mes mains dans les poches, tout en restant face à lui.



Invité

avatar




Posté le Dim 22 Déc - 15:31

Ready to fight ?
feat. Hyo Jin
 

Dire que trouver Hyo Jin ici me faisait chier n'était qu'un simple euphémisme. En effet, c'était bien pire que ça, tout simplement parce que ça contre-carrait tous mes plans. Moi qui pensait pousser ma gueulante et m'en retourner dans ma suite comme un prince, les choses s'étaient déroulées autrement. Je soupirai lourdement alors qu'elle me toisait avec sa répartie habituelle. Cette femme ne devait pas en avoir été une dans une vie antérieure, parce qu'elle avait le tact, la tchatche et la politesse d'un homme. Je grognais en me délectant de ma sucrerie, me faisant un plaisir de la rabaisser et la juger du regard : ses fringues, sa tête, son maquillage, sa coiffure, tout était à critiquer.  « J'aurais préféré trouver le gros rouge que toi ouais, ça c'est clair. Tch t'as choisis ton moment pour me faire chier.. Tu pouvais pas le faire demain ou quoi ? » Malgré tout, comme il s'agissait d'elle, ma menace ne tenait plus : il y a plusieurs raisons qui font que je ne pourrais jamais totalement aller à l'encontre de cette demoiselle là. Tout d'abord, si je le fais je n'ai plus aucune chance de l'attirer dans mon lit, et deuzio, quoique j'en dise elle me souffle, je la respecte. Je la laisse faire, puis hausse les épaules pour dégager sa main. Maintenant je n'avais plus qu'à expliquer à ceux qui comptaient sur moi que j'étais pas là pour les aider. Agacé, je balançai ma sucette par terre. Histoire que les gens qui nettoient soient payés à quelque chose.

J'hochai la tête, et passai un bras autour de la taille de la serveuse pour la ramener contre moi, son visage près du mien, effleurant le lobe de son oreille de mes dents. J'aimais jouer, et j'aimais encore plus le fait qu'elle haïsse ça. De toute façon, ma poigne l'empêchait bien de se retirer. «  A vos ordres princesse.. Mais fait gaffe je marche au sucre, t'as intérêt à commencer à réfléchir à la récompense. » Je la relachai pour observer les mines surprises de mes partenaires. Je fis craquer mes doigts et affichai un sourire narquois. Ils n'étaient pas à proprement parler des amis, ni même des connaissances, je devais juste un service à l'un d'eux, mais tout compte fait c'était plus distrayant ainsi. Ce qu'ils ne devaient pas penser vu qu'à leur formation je devinais aisément qu'ils s’apprêtaient à montrer leur désaccord par les coups. « Il va y avoir du spectacle chaton. » Ce que je ne ferais pas pour Hyo Jin putain. Enfin bon, au moins j'avais l'occasion de lui en mettre plein la vue.



Invité

avatar




Posté le Mar 24 Déc - 14:57

Ready to fight ?
feat. Kuan Ti
 

Qu’il dise ce qu’il souhaite maintenant ça me faisait ni chaud ni froid. Après tout je n’étais pas née pour lui plaire. Je m’efforçais déjà bien assez suffisamment pour le supporter de temps en temps, voir constamment en ce moment. Je ricane un peu avant d’enchaîner à a sa suite. « Qui ne te fais pas chier franchement ? T’a toujours un pète de travers et je parle même de ceux qui lorgnent les lieux là. Vous êtes dans le même bateau. » - je dégage ma main de part moi-même, moins j’ai de contact avec lui et mieux je me porte. « Qu’est-ce que je m’en balance de savoir que je bousille ta journée. Je n’en ai vraiment rien à faire. C’est bien l’une de mes derrières préoccupations. » - Je le vois balancer la sucette par terre mais je ne dis rien, parce que je n’ai pas envie de le sermonner comme on le ferai avec un gosse. En ce moment je n'ai qu'une hâte c'est d'aller dans ma cabine et de terminer mon service avant tout, pour être au calme.



Je suis à nouveau surprise quand il me tient contre lui d’une force que je ne classerai pas « d’incroyable » mais quand même, il abuse là. J’ai beau tenté de me libérer ça ne fait que renforcer la prise qu’il a sur moi et ça je ne le supporte pas. Je grogne de mécontentement quand il pose sa lèvre près de mon oreille, je lui lance un regard assassin sur le champ. Quand il m’appelle princesse je soupire en désaccord et je me retient de rire. Je réplique sans plus tarder, s’il s’attend à quelque chose de ma part, c’est mal me connaître. Je ne luis dois rien et ce n’est pas moi non plus qu’il lui demandé d’agir et de se donner en spectacle. Une vraie bête de foire par moment, non c’est en permanence oui. - « Tu sais où tu peux te la mettre ta récompense. Ne te fait ton propre cinéma tu risquerais de vite redescendre sur terre. » - je me moque ouvertement de lui il faut qu’il arrête de penser qu’il peut me mettre à ses pieds, je m’abaisserai jamais à lui. Je secoue les épaules puis je suis débitée quand il me donne ce surnom, je lui fais signe, lasse de tout ça. « Fait donc ! » - je prends à nouveau mon plateau dans les mains puis je commence à poser les boissons dessus. Prête à reprendre ce que je fais d’ailleurs, ne me préoccupant pas de ce qu’il va faire. Je m’en fiche pas mal.





 

Ready to fight, babe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» my babe solo de little walter
» 08.02.10 - Avant première du clip Ready Or Not (I'm Coming)
» Ready to ride (cover)
» The Jeff Beck Group : Rough And Ready (1971)
» Babe Blu