RSS

RSS



 

 

 This fucking girl will make me crazy...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar




Posté le Dim 15 Déc - 20:55


Agacé et lassé plutôt que dans l'état de fureur où j'étais censé pataugé, je passai mes mains dans mes cheveux en les tirant un moment avant d'abandonner cette torture physique pour frapper l'air de mon pied froid. Cette fille me rendra fou. Ça devait être la troisième, voire quatrième fois que j'aurais pu conclure si elle n'avait pas été là, et je rageais. C'était rare une paire de seins comme ça, ça m'faisais bander, et l'autre s'était pointée. J'avais envie de la tuer, et j'me détestais pour contenir cette envie, ne pas réussir à la laisser s'échapper. Mais en tous les cas il fallait qu'on parle, face à face, une bonne fois pour toute. Pas le temps de se perdre en politesse, j'étais certain de la trouver dans sa cabine/suite/qu'ensaisje. D'un coup de pied précis et affûté par les années à faire ça, je défonçai la porte, une sucette en bouche pour calmer mes ardeurs par son goût sucré.  « YACH CHFUCKING GIRLCH !»  


Invité

avatar




Posté le Dim 15 Déc - 22:42


Fière, très fière de moi, j'étais partie en direction de ma cabine dès ma connerie faite. Faut dire qu'il me cherchait aussi l'abrutis, qu'est ce qu'il allait foutre avec toute ses pimbêches, mh? Il croyait peut-être que le jeu marchait que dans un sens, qu'il me rendra fou avant de l'être à ma place, mais c'est bien mal me connaître que de penser pouvoir me retourner la tête sans en prendre un peu pour son grade. Kuan Ti n'avait cas venir, j'étais prête à l’accueillir, enfin c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je recrache la moitié de ma gorgée de lait par terre à l'entente du gros boum dans ma porte. D'un geste, je me retourne et tend le bras, essayant de viser sa sale tête de la briquette de lait dans ma main, que j'entend tomber un peu plus loin. Une petit moue sur le visage, je beugle et secoue les bras comme un asticot : « C'EST UNE FAÇON D'ENTRER DANS LA CABINE D'UNE FEMME PEUT-ÊTRE?!»


Invité

avatar




Posté le Lun 16 Déc - 6:40


La brique de lait volante me surpris un instant mais je parai le coup de mon avant-bras, laissant le pavé de carton retomber au sol. Aish.. Et de la même façon que j'avais crié il y a tout juste quelques secondes, elle s'y mettait et je l'accompagnais d'un soupire de torturé. « Toi, une femme ?! Aish, t'es une gamine tout au plus ! » Je m'installai près d'elle sans plus de cérémonies, mâchonnant le bâton de ma sucrerie, avant de faire racler la sucette contre mes dents pour l'agacer, et du fait me détendre.  « Ecoute la mioche, va falloir sérieusement qu'on parle toi et moi. » Un sourire malsain se dessinait sur mes lèvres : ce qu'il était jouissif de lui rappeler son infériorité d'âge, de toutes façons, par son handicap, je ne risquais même pas la moindre brique de lait.  « Tu sais au moins qu'un homme, ça a un pénis ? » Premier cours d'SVT par Mr. Meng.


Invité

avatar




Posté le Sam 21 Déc - 13:42


Une gamine? En gros, je lui tire la langue et fait la moue, croisant mes bras et me rasseyant sur le lit, m'asseyant en tailleur... comme une gamine, d'accord, d'accord. De toute façon, c'est qu'un vieux con, ce débile de mec! « Et toi qu'une couille. » Les bruits qu'ils faisait me crispait et si il me regardait, c'était à peu près sur qu'il ai vu ma peau avoir la chair de poule et mes doigts se crisper sur mes bras. « J'ai rien à te dire, rien à faire de ce que tu-... » Sa prochaine question me surpris, pourquoi voulait-il parler de ça maintenant, et encore plus avec une soit-disant gamine? « Evidemment que je le sais, tu me prend pour qui? Vous pensez avec vos couille, et le petit asticot qui vous sert de pénis vous sert aussi de cerveau !  » Le sachant à ma droite, je le frappe (du moins je crois) à l'épaule et me remet à beugler : « Et puis sort de ma cabine espèce de vieux pervers dégueulasse, ou j'appelle la sécurité! »

Spoiler:
 


Invité

avatar




Posté le Dim 22 Déc - 15:49


Je la laisse me frapper, tout simplement parce que je ne pensais pas qu'elle réussirait à le faire. C'est pour ça que je portai mon regard septique sur elle, avant de grogner comme un animal mécontent.  « Bon maintenant j'ai besoin d'explications du coup. » Je restai calme : je savais que ça la faisait royalement chier que j'ignore ses menaces. Je passai mon bras autour de ses épaules et la rapprochai de moi quitte à me faire éventrer. C'est pas non plus comme si elle m'intimidait ou me faisait peur. « Alors pourquoi, fucking little girl, tu t'arranges pour m'empêcher de baiser ? T'as un problème ou merde ? » Qu'elle appelle la sécurité, je m'en moquais bien. Je la repoussai fermement pour me relever, m'adossant à la porte par laquelle j'étais entré. « Tu me fais chier, sincèrement. Je sais pas c'est quoi ton but mais faut que t'arrêtes ça. »


Invité

avatar




Posté le Dim 29 Déc - 9:17


Pourquoi est-ce qu'il était toujours obliger d'instaurer un contact entre nous deux, mh? Pourquoi est-ce qu'il était obligé de plaquer ma tête contre son torse, encore une fois? Aucun moyen de s'échapper, avec son bras autour de moi, trop de force en lui et peu de volonté en moi. Avec un petit sourire en coin, je répond à sa question par une autre « tu es frustré? Tu baises pas assez? » Et voila qu'encore une fois, il me repousse, et je m'affale sur mon lit dans un long soupire de gamine pas contente. Encore une moue, et je le laisse repartir vers la porte. Je m'attendais à ce qu'il parte, mais en fait non. Un petit sourire, une petite victoire. « Faut que arrête? J'arrêterais quand t'arrêteras de me pourrir, monstre! » Je me relève alors d'un coup et me dirige vers la porte -sans me cogner une seule fois, c'est qu'on commence à la connaître, la cabine de 12m².  « Et puis pourquoi j'arrêterais en fait. J'ai pas envie de te voir avec ces pimbêches toutes plus connes les une que les autres. T'es qu'une machine à baise. » Je m'avance alors vers lui et me colle à son torse, plaçant une cuisse entre ses jambes, je murmurre à quelques centimètres de ses lèvres, car je sens sous souffle contre ma peau, et son regard sur moi. « Et ton but à toi en venant ici, c'était quoi, mh? »



 

This fucking girl will make me crazy...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Neil Young & Crazy Horse : Zuma (1975)
» Neil Young & Crazy Horse Bercy 2013
» Crazy Horse
» Crazy Horse
» With such confusions don’t it make you wanna scream