RSS

RSS



 

 

 Mais je saigne encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 09/11/2013
Notes : 301
Sur le bateau je squatte : ma cabine ou celle de Eunnie ♥


Posté le Lun 25 Nov - 0:40

Kiyoshi avait retrouvé la femme qu'il aime sur ce paquebot, et en plus elle était barman, comment cela était possible? Il l'avait connu riche et imbue de sa personne et la voilà réduite à ça?! Qui plus est le japonais n'était pas au bout de ses surprises, Eun Bin lui avait dit qu'elle l'avait quitté parce qu'elle était enceinte de lui... Quoi comment? Pourquoi? Elle savait pertinemment qu'il voulait se marier avec elle et fonder la famille qu'il avait perdu. Son rdv avec Eunnie plus tôt l'avait encore plus ravager qu'auparavant! Au point qu'il retourna dans sa cabine se "calmer". Il ne savait pas si Tae San était là ou au bord de la piscine à draguer les filles, enfin rendre jalouse Hyo Jin.

Kiyoshi sortit d'un fond de tiroir une seringue et un sachet rempli a moitié de poudre blanche. Il devait faire le plein à cette escale sinon il allait vite être à cours si ses journées se déroulaient comme aujourd'hui. Il en sortit aussi une fine lame qui lui servait à faire des entailles sur ses bras. Le seul moyen pour lui de ressentir quelque chose tant son cœur était vide et pourri. Il contempla la scène et ne put s’empêcher de repenser aux phrase de Eunnie "un gamin ne peut pas prendre soin d'un autre gamin". Tsss que dalle le japonais ne serait pas comme ça si elle lui avait donné sa chance. Il nettoya la lame de rasoir et la passa sans trop appuyé, puisqu'elle était toujours bien aiguisé, le long de son poignet. Une ligne rouge, puis deux, puis trois se formèrent avec de fines gouttes bordeaux se formant et glissant au sol. Il grimaça au contact de l'acier froid comme d'habitude et il contempla ses nouvelles entailles avec détail. Une larme coulait le long de sa joue et s'écrasa sur la table basse, à se rythme là Aido ne risquait sans doute pas de le connaître... Il essuya son visage avec le revers de sa manche inspira et prépara son mélange explosif à s'injecter dans la veine juste au dessus de son précédent carnage. Ses pupilles se dilatèrent et Kiyoshi s'allongea sur le dos observant le plafond blanc. Il planait à cent mille tellement la cocaïne changeait son humeur. Il chantait aussi fort qu'il le pouvait tout ce qui lui venait à l'esprit. Il essaya de se relever mais ses jambes refusèrent d'obéir et rampa ainsi jusqu'au bar. Décadent...

Il entendit cependant un bruit, il ne savait plus trop d'où ça provenait et savait très bien que cela ne pouvait être que Tae San. Il allait encore se prendre le savon de sa vie. Mais plus Hyo Jin et lui le persécuteraient plus il continuerait sa chute. A la vue du grand brun, le japonais fit son plus beau sourire.

-Yoh! Vient mon grand on va rigoler toi et moi.


Invité

avatar




Posté le Lun 16 Déc - 22:13

Qu’es que je pouvais m’ennuyer en ce moment. Et le fait de l’avoir revue n’arrangeait vraiment pas les choses. Des questions qui reviennent, des doutes sur mon propre futur commençaient à me faire avoir mal à la tête. Bon sang je suis là pour me faire plaisir avec toutes les filles de ce bateau de tout âge. Même faire faire des bêtises avec des gens du personnel ne me posais pas de question. Me trainant un peu sur le pont je me dirigeais ensuite vers ma cabine pour aller me reposer et surtout ne pas être déranger par les filles que j’ai déjà put draguer depuis mon arrivé sur ce bateau. Je rentre ensuite doucement dans la cabine qui était maintenant baigné dans le sombre au vu des rideaux tiré. Bon sang qu’es qui ce passais dans cette cabine. Je rentrais doucement cherchant à voir si mon cher et tendre Kiyo n’était tout bonnement pas en train de faire quelques cochonnerie ici et là. Après tout la vu de cette cabine laissais présager qu’une seule chose. Que monsieur ne voulais pas être déranger. Alors la seule chose que je pouvais croire c’est que soit il était encore en train de se piquer pour la énième fois même si je lui ai demandé de se calmer au moins durant la croisière, soit monsieur était en train de se faire plaisir. M’enfin voulant vraiment savoir je continuais d’avancer dans la cabine laissant très vite derrière moi la salle à manger et me dirigeais vers sa chambre ou je trouvais une nouvelle fois totalement ses doses déjà consommé. Je suivis ensuite la trainé sur le sol et le trouva totalement drogué sur le sol. Je croisais mes bras sur mon torse et le regardais totalement dépité. Je soufflais alors un peu fort pour montrer ma présence et attendis qu’il remarque ma présence.

-Yoh! Vient mon grand on va rigoler toi et moi.

Je soufflais encore plus et me dirigeais vers lui le prenant sans ménagement sur mon épaule. J’avançais ensuite de quelques pas avant de le jeter négligemment sur mon propre lit. Je prenais ensuite ses doses que je mettais dans mon propre coffre histoire qu’il ne les ai plus en sa possession. Je savais qu’il en avait encore mais au moins celle-ci il ne pourrait plus en consommer. Je pris ensuite de l’alcool à 90° et un peu de coton. Je prenais négligemment ses bras et commençais à le soigner. Et oui je pouvais être une mère poule parfois. Je dois même dire qu’avec lui j’avais même l’impression d’être sa mère alors que je n’en avais pas les attributs.

« Qu’es que c’est ton excuse cette fois ? Hein ? Dit moi ? »

Il commençait à vraiment m’énerver quand il était comme ça. Je soufflais un peu plus fort appuyant un peu fort sur ses blessures exprès pour lui faire comprendre que là j’étais vraiment énervé. J’espérais aussi que ce geste allait le faire se réveiller un peu car ce sourire limite niais sur son visage n’avais qu’une seule réaction sur moi elle m’énervait d’avantage. Tout ce que je souhaitais maintenant c’était de le mettre sous une bonne douche froide histoire qu’il retourne sur terre. Je relâchais enfin ses poignets après avoir bien appuyé dessus et avoir fait un bandage serrer sur ceux-ci pour qu’il ne puisse plus y toucher. Je le poussé un peu pour lui mettre la couverture dessus puis me relevais du lit et allumai une nouvelle cigarette afin de me calmer un petit peu plus.


Crazy Crazy cool

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
A embarqué le : 09/11/2013
Notes : 301
Sur le bateau je squatte : ma cabine ou celle de Eunnie ♥


Posté le Mar 7 Jan - 13:05

L'air sur le visage de son meilleur ami n'inspirait guère une humeur joyeuse. Ce n'était pas la première fois qui le retrouvait dans un état pitoyable et il en avait vraiment honte mais le japonais ne savait pas pourquoi ses démons prenaient toujours le dessus sur lui. Il l'attrapa par le bras pour le relever et le poussa sur mon lit. Il s'écrasait comme une crêpe tout à fait inconscient de ses gestes. Kiyo n'avait même pas la force de contester quand il vit Tae San prendre mes doses et les emmener je ne sais où. Il essaya de se mettre en position fœtale pour se renfermer sur lui-même comme d'habitude mais il attrapait son bras et y appliquer de l'alcool pour le soigner. Une vraie mère poule, au final il avait de la chance que ses amis ne lui tournent pas le dos.

-Mon excuse... Tu vas rire si je te dis... Tu sais que j'ai été très amoureux d'une fille et que j'aurais fait n'importe quoi pour elle, pour la rendre heureuse et me marier aussi avec elle. Le japonais sortit une bague de fiançailles d'une de ses poches, il l'avait toujours sur lui. Bien sur le sort s'acharne toujours sur moi et devine qui j'ai retrouvé sur ce navire... Elle bien entendu, toujours elle!!! De un elle m'a brisé le cœur, de deux elle est avec un autre homme et pour finir en beauté elle m'a caché que j'avais un enfant. Moi je suis père j'en ai toujours rêvé, mais je suis si pitoyable comment je le pourrais... Puis tu sais ce qu'elle m'a dit "Un gamin ne peut pas prendre soin d'un autre gamin..." Non mais pour qui elle se prend!!!!

Kiyoshi n'arrêtait plus son monologue et avait même des larmes qui coulaient sur son visage. Tae mit un bandage sur les poignets de son meilleur ami et le couvrit de la couverture. Cependant il en avait décidé autrement, il se releva et le prit dans ses bras. Il tira aussi sur la cigarette de Tae qu'il prit soin de bien remettre en place au creux des lèvres de ce dernier.

-Merci de toujours prendre soin de moi, je suis un vrai fardeau mais je ferais tout pour m'améliorer maintenant je dois être responsable. Heureusement que tu es devenu ma maman de substitution.

_________________
Let me love you again
Formidable. Tu étais formidable. J'étais fort minable



 

Mais je saigne encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remix Oui mais non
» Classements de "Oui mais... non"
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» Non mais qu''est ce que c''est que ce bordel !!?
» Peu cher mais cassé, ebay zut alors!